Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Dec

Les Etats-Unis et le monde en 2002 (correction DS Terminale 2)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Terminale S

(ci-dessous la correction du devoir que vous pouvez également télécharger au format pdf)

 

Sujet. Les Etats-Unis et le monde en 2002

 

Après avoir replacé le contexte dans lequel s’exprime George W. Bush, expliquez quelle vision du monde il défend et le rôle que s’attribuent les Etats-Unis dans l’ordre mondial.

Mettez en évidence les limites de ce discours en montrant que cette vision du rôle des Etats-Unis dans le monde est mise au service de la défense de leurs intérêts économiques.

 

Document 1. Discours de George W. Bush sur l’état de l’Union, 29 janvier 2002

 

Alors que nous sommes réunis ici ce soir, notre pays est en guerre, notre économie est en récession, et le monde civilisé doit faire face à des dangers sans précédent. Et pourtant, notre Union n’a jamais été aussi solide. Lors de notre dernière réunion, nous étions sous le choc et en proie à la souffrance. En quatre mois à peine, notre pays a réconforté les victimes, commencé à reconstruire New York et le Pentagone, formé une grande coalition, capturé, arrêté et mis hors d’état de nuire des milliers de terroristes, détruit des camps d’entraînement de terroristes en Afghanistan, sauvé un peuple de la famine et libéré un pays d’une oppression brutale. (…)

Des milliers de tueurs dangereux, rompus aux méthodes de l’assassinat, souvent soutenus par des régimes hors-la-loi, sont aujourd’hui disséminés un peu partout dans le monde, véritables bombes à retardement prêtes à exploser sans avertissement. (…)

Les Etats-Unis poursuivront deux grands objectifs sans relâche et patiemment. Premièrement, nous devons fermer les camps d’entraînement, déjouer les plans des terroristes et faire comparaître ces derniers devant la justice. Deuxièmement, nous devons empêcher les terroristes et les gouvernements qui cherchent à se doter d’armes chimiques, biologiques ou nucléaires de menacer les Etats-Unis et le monde. (…) La Corée du Nord a un gouvernement qui s’équipe de missiles et d’armes de destruction massive tout en affamant sa population. L’Iran s’emploie activement à fabriquer de telles armes et exporte le terrorisme tandis qu’une minorité non élue étouffe l’espoir de liberté du peuple iranien. L’Irak continue à afficher son hostilité envers les Etats-Unis et à soutenir le terrorisme. (…) De tels Etats constituent, avec leurs alliés terroristes, un axe maléfique et s’arment pour menacer la paix mondiale. (…).

Notre guerre contre le terrorisme est déjà bien engagée, mais elle ne fait que commencer. (…)

L’Amérique sera le champion de la défense de la liberté et de la justice, parce que ces principes sont justes, vrais et inaliénables pour tous les peuples du monde. (…)

En un instant, nous nous sommes rendu compte que cette décennie serait décisive dans l’histoire de la liberté et que nous étions appelés à jouer un rôle exceptionnel dans le cours des événements de l’humanité. Rarement le monde a eu à faire face à un choix aussi clair et dont les effets sont aussi importants.

Les Etats-Unis et le monde en 2002 (correction DS Terminale 2)

Analyse de la consigne

 

Après avoir replacé le contexte dans lequel s’exprime George W. Bush, expliquez quelle vision du monde il défend et le rôle que s’attribuent les Etats-Unis dans l’ordre mondial.

Mettez en évidence les limites de ce discours en montrant que cette vision du rôle des Etats-Unis dans le monde est mise au service de la défense de leurs intérêts économiques.

 

Un premier axe consacré à la contextualisation du document

 

Un deuxième axe consacré : à la vision du monde des Etats-Unis et leur rôle dans l’ordre mondial (ordre mondial tel que les Etats-Unis le définissent)

 

Les limites du document : la défense des intérêts économiques et géopolitiques

 

Quel regard G.W. Bush, président des Etats-Unis porte-t-il sur le monde ? Pourquoi ? Quel rôle les Etats-Unis s’attribuent-ils dans le nouvel ordre mondial ?

 

Lecture du document

Paratexte très limité mais nous permettant d’identifier

L’auteur : le président des Etats-Unis, G.W. Bush, fils de l’ancien président G. Bush , républicain, réputé pour ses idées très conservatrices

La nature : un discours

Le/les destinataires : le Congrès américain et d’une manière plus général le monde.

La date à contextualiser : 29 janvier 2002

 

Lecture (essayer de repérer la structure du texte/l’articulation des idées)

 

Paragraphe

Idée principale développée par le paragraphe

1

Bilan de la situation des États-Unis depuis le 11 septembre 2001 (attentats, guerre en Afganistan)

2

Les menaces qui pèsent sur les États-Unis et le monde  et  objectifs (rôle) que se fixent les Etats-Unis

3 à 5

Le rôle que s’attribuent les Etats-Unis.

 

1. Un discours qui s’inscrit dans le contexte de l’après 11 septembre : l’entrée dans une décennie décisive pour « l’histoire de la liberté »

 

a. Rappel des évènements survenus le 11 septembre

 

- Oussama Ben Laden, islamisme, terrorisme, Al Qaïda, tours jumelles (New-York), Pentagone

 

« Lors de notre dernière réunion, nous étions sous le choc et en proie à la souffrance. En quatre mois à peine, notre pays a réconforté les victimes, commencé à reconstruire New York et le Pentagone »

 

- Un traumatisme qui va renforcer la cohésion nationale « notre union n’a jamais été aussi forte »

 

b. L’entrée en guerre des Etats-Unis, à la tête d’une coalition en Afghanistan  (octobre 2001 avec l’accord de l’ONU)

 

- La constitution d’une coalition internationale (multilatéralisme) : « formée une grande coalition »,

 

- Le bilan de l’intervention

Les talibans chassés du pouvoir (Fin 2001, les talibans ne contrôlaient plus que quelques territoires au sud-est et au nord-est du pays) :  « capturé, arrêté et mis hors d’état de nuire des milliers de terroristes, détruit des camps d’entraînement de terroristes en Afghanistan »

-les Afghans libérés du régime de terreur exercé par les talibans : «sauvé un peuple de la famine et libéré un pays d’une oppression brutale. »

 

Regard critique :

L’intervention provoque un certain nombre de victimes civiles : destruction de villages et parvient pas à détruire  les forces talibanes qui se cachent dans les montagnes à la frontière du Pakistan.

 

2. Les Etats-Unis, champions de la liberté dans un monde menacé  par de multiples menaces

 

a. La vision du monde : les Etats-Unis et le monde sous la menace d’un « axe maléfique » (importance du vocabulaire)

 

- Une menace islamiste et terroriste désormais structurée et organisée à l’échelle mondiale et qui entretient un climat de terreur  : Al Qaïda (voir cours sur le Moyen Orient) :

 

« Des milliers de tueurs dangereux, rompus aux méthodes de l’assassinat, souvent soutenus par des régimes hors-la-loi, sont aujourd’hui disséminés un peu partout dans le monde, véritables bombes à retardement prêtes à exploser sans avertissement »

 

- Un « axe maléfique qui menace la paix mondiale »

 

Une expression née de la combinaison de deux expressions : L’expression « axe » qui qualifiait l’alliance entre l’Allemagne nazie, l’Italie fasciste et le Japon impérialiste durant la seconde guerre et qui suppose une politique coordonnée (ce qui n’est pas le cas pour les pays cités)  et de l’expression « empire du mal » développé par Reagan dans les années 80 et qui qualifiait l’URSS

 

Série d’Etats qui développeraient « qui cherchent à se doter d’armes chimiques, biologiques ou nucléaires » ; dans cette vision les Etats hors la loi sont : La Corée du Nord, l’Iran et l’Irak

Etats qui oppressent leur propre peuple et qui menacent le monde par leur programme militaire et en soutenant le terrorisme (voir le cours sur le Moyen Orient)

 

b. La destinée des Etats-Unis : faire triompher la liberté et garantir la paix mondiale : « Nous étions amenés à jouer un rôle exceptionnel dans le cours des évènements de l’humanité »

 

Les Etats-Unis s’engagent durablement dans les affaires du monde et assument leur rôle de gendarme du monde  (vision interventionniste) : « Les Etats-Unis poursuivront deux grands objectifs sans relâche et patiemment ».

 

- Protéger les Etats-Unis et  le monde :

 

- faire la chasse aux terroristes pour se faire justice : « fermer les camps d’entraînement, déjouer les plans des terroristes et faire comparaître ces derniers devant la justice ».  (Quelle justice ? celle des Etats-Unis ? dans la mesure où les Etats-Unis refusent l’idée d’une cour pénale internationale)

-mener des actions préventives : « Notre guerre contre le terrorisme…ne fait que commencer »

 

- Faire triompher la liberté et la justice (en menant une guerre juste) :

 

« sauvé un peuple de la famine et libéré un pays d’une  oppression brutale », « champion de la défense de la liberté et de la justice…principes…justes, vrais et inaliénables pour tous les peuples du monde » (reprise ici d’une mission traditionnelle, qui s’inscrit dans une certaine tradition du rôle dévolu aux Etats-Unis  , de la création des Etats-Unis, en passant par la seconde Guerre mondiale [et sa lutte contre le fascisme et le nazisme] puis durant la guerre froide) (triomphe de la civilisation, des idées des Lumières  « monde civilisé » face à l’obscurantisme incarné par l’axe maléfique, vision très manichéenne).

 

3. Une situation dont les Etats-Unis pourraient tirer profit

 

- Réaffirmer la crédibilité internationale des Etats-Unis auprès de leurs alliés (réaffirmer le leadership) et de leurs ennemis

- Eviter la prolifération nucléaire et conserver le monopole nucléaire

- Défendre des intérêts économiques en s’assurant le contrôle d’une zone aux enjeux énergétiques majeurs (le Moyen Orient et en particulier l’Irak) (voir cours Moyen Orient)

 

Conclusion : reprendre idée directrice et ouvrir sur aujourd’hui et la vision d’Obama beaucoup plus modérée

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !