Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Nov

La démocratie vue et discutée par les Athéniens : Lysistrata d'Aristophane

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

Document 1. La révolte de Lysistrata

 

Dans cette comédie, alors qu’Athènes et Sparte sont en guerre , Lysistrata et ses compagnes se révoltent : elles veulent avoir leur mot à dire en politique et obliger les hommes à faire la paix.

 

LYSISTRATA - Nous, durant les premiers temps de la guerre, nous avons, avec la modération qui est nôtre, tout supporté de vous, les hommes, quoi que vous fissiez, car vous ne nous permettiez pas d'ouvrir la bouche. Et pourtant, vous n'étiez pas précisément pour nous plaire ; mais nous, nous sentions bien ce que vous étiez, et maintes fois, étant chez nous, nous apprenions vos résolutions funestes sur une affaire importante. Alors, bien qu'affligées au fond, nous vous demandions avec un sourire : "Qu'a-t-on décidé d'inscrire sur la stèle au sujet de la paix, à l'Assemblée d'aujourd'hui ?" "Qu'est-ce que cela te fait ?" disait le mari, "tais-toi". Et je me taisais. CLEONICE - Oh! mais moi, jamais je ne me taisais.

LE COMMISSAIRE - Alors, qu'est-ce que tu prenais si tu ne te taisais pas !

LYSISTRATA - Aussi, moi, je me taisais-je. C'était, d'une fois à l'autre, quelque pire résolution que nous apprenions de vous, et nous demandions : "Comment pouvez-vous, mon homme, agir avec si peu de sens ?" Mais lui, aussitôt, me regardant en dessous, de me dire : "Si tu ne tisses pas la toile, la tête te cuira longtemps. "La guerre sera l'affaire des hommes"

LE COMMISSAIRE - Il avait raison, par Zeus, celui-la.

LYSISTRATA - Raison ? Comment, malheureux ? Vous preniez des résolutions funestes, et il ne nous était même pas permis de vous conseiller ? Mais quand nous vous entendions publiquement dire dans les rues : "N'y a-t-il pas un homme dans ce pays ?" et un autre répondre : "Non, par Zeus, il n'y en a pas", alors nous résolûmes sur l'heure, dans une réunion de femmes, de travailler de concert au salut de l'Hellade. Car, qu'aurait servi d'attendre ? Si donc vous voulez écouter à votre tour, quand nous vous conseillons sagement et, à votre tour vous taire, comme nous vous faisions, nous serions un correctif pour vous.

 

Aristophane, Lysistrata, En 411 avant J.-C

Aristophane, marbre, 100-150 ap. J.-C. Le Louvre

Aristophane, marbre, 100-150 ap. J.-C. Le Louvre

1. Présentez le document en veillant à le replacer dans son contexte historique

 

Ce document source est l’extrait d’une pièce de théâtre, « Lysistrata », écrite par l’auteur comique athénien Aristophane en 411 av. J.C. La démocratie athénienne connaît alors des difficultés liées à la guerre du Péloponnèse contre Sparte. Dans cet extrait Aristophane dénonce aux yeux des Athéniens les dérives de la démocratie.

 

2. Indiquez dans quelles circonstances les représentations théâtrales étaient organisées ainsi que le rôle joué que jouait le théâtre à Athènes ? De quelles manières les citoyens participaient-ils à cette manifestation ?

 

Ces représentations ont lieu lors de grandes fêtes religieuses comme les dionysies. Le théâtre est le lieu de réflexion sur les valeurs de la démocratie Les citoyens participent de différentes manières : les plus riches financent les représentations théâtrales, certains citoyens composent le chœur, les citoyens assistent aux spectacles (les plus pauvres percevant même une indemnité).

 

3. A quelle assemblée Lysistrata fait-elle allusion dans le premier paragraphe ? en vous appuyant sur vos connaissances, dites qui la compose et où elle se réunit. Quelles sont ses compétences ? Justifiez par un élément du texte.

 

Lysistrata fait allusion à l’ecclésia. Elle se compose de la totalité des citoyens (soit 40 000 hommes) et se réunit sur la colline de la Pnyx. Elle a des compétences judicaires (voter l’ostracisme :c’est à dire l’exclusion d’un citoyen pour une période de 10 ans), et législatives : (voter la loi et la guerre). Eléments justificatifs : "Qu'a-t-on décidé d'inscrire sur la stèle au sujet de la paix, à l'Assemblée d'aujourd'hui ?"

 

4. De quoi les femmes sont-elles exclues ? Expliquez pourquoi en rappelant les conditions nécessaires pour être citoyen athénien

 

Les femmes sont exclues de la vie politique, donc de l’espace public ; elles n’ont donc pas le droit de vote et ne peuvent pas être élues. En effet pour être citoyen il faut répondre à plusieurs critères : Le sexe : être un garçon Le statut : être libre La naissance : avoir un père citoyen et une mère athénienne mariés L’âge : avoir 20 ans Des conditions administratives : Etre inscrit sur les registres de son dème à 18 ans et faire deux ans d’éphébie (service militaire)

 

5. A quelles activités les femmes sont-elles destinées ? Comment les hommes réagissent-ils lorsqu'elles tentent de sortir de leur rôle traditionnel ? Justifiez par des éléments du texte.

 

Les femmes sont limités à des activités domestiques : tisser, filer……ce sont censées être de bonnes épouses. «Si tu ne tisses pas la toile, la tête te cuira longtemps » Les hommes réagissent violemment lorsqu’elles tentent de s’intéresser à la politique et de conseiller leur mari. « tais –toi »

 

6. En vous appuyant sur vos connaissances, expliquez pourquoi les femmes connaissent cette situation à Athènes les femmes sont victimes des préjugés (vénales, manipulatrices) et de la mythologie ( mythe du choix de la déesse poliade).

 

7. Quels reproches Lysistrata fait-elle aux hommes ? Justifiez par des éléments du texte. A quelles limites de la démocratie fait-elle allusion ?

 

elles reprochent aux hommes de faire des mauvais choix : (« faire des choix funestes »). elles reprochent aussi aux hommes de ne pas les écouter. Elles font allusion à l’incompétence politique des hommes et à leur ignorance ( l’ecclésia est composée d’une foule souvent ignorante). On devine aussi dans le texte que l’absentéisme est important. (peu de citoyens se déplace pour assister à l’ecclésia)

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !