Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !

07 Dec

La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Terminale S

La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre

Depuis le début de l'année , une partie de la classe de Terminale 4 du lycée Jacob Holtzer travaille en Education Morale et Civique sur le thème "Pluralisme des croyances et laïcité".  

 

Un travail de fond mené en classe

 

Après travail introductif sur la notion de la laïcité, les activités proposées en classe ont permis de s'interroger sur la place de l'Islam en France.  Les élèves ont ainsi pu dresser un état des lieux précis du paysage confessionnel national et découvrir la place qu'occupe désormais l'Islam en France mais aussi les difficultés internes et externes que les musulmans  doivent affronter. La réflexion s'est poursuivie sur la question du financement des lieux de culte et des imans dans le cadre fixé par la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat.  Enfin le travail en classe s'est achevé par la préparation de la visite de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne.

La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre

Découvrir le fonctionnement d'une mosquée et échanger pour mieux comprendre et casser les représentations.

 

C'est donc aujourd'hui 07 décembre que les élèves ont été reçus par Monsieur Afif, porte-parole de la grande mosquée Mohammed VI et imam. Après la découverte de ce magnifique élément du patrimoine stéphanois qu'est désormais la Grande mosquée, les élèves ont pu échanger pendant deux heures sur diverses thématiques préparées préalablement en classe ; c'est avec une grande liberté de parole qu'ils ont pu aborder des questions aussi variées  que l'exercice du culte, la perception de la mosquée dans le quartier et, d'une manière plus large, la perception de l'islam en France , la question de la séparation des hommes et des femmes à la mosquée ou bien encore le défi posé par la montée du radicalisme religieux.

La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre
La Grande Mosquée : un lieu ouvert pour échanger et comprendre

Il reste désormais à conclure cette réflexion par la production de comptes-rendus de visite ; ce retour d'expérience sera ainsi l'occasion pour les élèves  de dresser le bilan de cette activité. (voir ci-dessous quelques extraits des productions des élèves).

Télécharger l'article du Progrès consacré à la visite (08-12-17)

Vous pouvez découvrir ci-dessous quelques extraits du point de vue des élèves sur le travail mené.

 

Raphaël et Amélie

 

Cette visite était pour nous très enrichissante, en effet, nous n'avons pas l'habitude de visiter des mosquées. On a plus tendance à visiter des églises.

(...) Nous avons été étonnés de voir des vitraux comme dans une église, et aussi des étoiles de David faisant référence à la communauté juive. Monsieur Afif nous a expliqué que les objets de la mosquée n'avait rien de sacré, c'est pourquoi il n'y a pas de distinction entre cultuel et culturel. C'est la parole de Dieu qui est sacrée, la mosquée facilite seulement la relation entre le fidèle et celui-ci.

(...) les médias ne présentent que les aspects négatifs de la religion sans montrer les aspects positifs. Par exemple, la mosquée a fait cette année une exposition sur le judaïsme, ce qui montre l'ouverture (...)

Monsieur Afif nous a expliqué les différents piliers de la religion, pour lui il y a 2 catégories : - les 5 piliers de l'islam que tout le monde voit : attestation de foi, prière, ramadan, pèlerinage et donner aux pauvres ; - les 6 piliers de la foi plus importants mais moins connus : croire en Dieu, en ses anges, en ses prophètes, au paradis et à l’enfer, en ses livres et au destin.

 

Léo et Léo

 

L'intérieur de la Mosquée nous a surpris ; effectivement on pouvait s'attendre, en entrant dans un bâtiment religieux, à un lieu plutôt froid. (...) les couleurs y  sont variées et l'éclairage, essentiellement naturel, rend l'intérieur accueillant et chaleureux. Ceci fait de la mosquée non seulement un endroit pour prier mais également un lieu de « convivialité » qui donne à la religion sa dimension sociale. (...)La plus grande partie de la mosquée est réservée aux hommes et les femmes doivent se placer sur la mezzanine ou dans la salle des femmes séparée du reste par le moucharabieh, un portant en bois qui laisse entrevoir la salle de prière. Cet espace nous a surpris, l'endroit est sombre et assez renfermé, il donne une impression assez étrange de mise à l'écart. (...) L'échange avec Mr.Afif était très intéressant car il a pu nous expliquer l'histoire de cette mosquée, du projet à son inauguration. Il a également répondu à toutes nos interrogations de façon très claire. Il n'y avait pas de sujet tabou donc il n'y avait pas de « questions interdites ». (...)

Cette visite a enrichi notre culture générale et religieuse. Elle nous a permis d'en connaître un peu plus sur le fonctionnement d'une mosquée en particulier sur celle de Saint-Étienne mais aussi sur le fonctionnement du monde musulman. Mr.Afif nous a permis d'écarter les préjugés que nous pouvions avoir à propos de la religion et du déroulement d'une mosquée.

 

Enzo et Clément

 

Nous avons pu soulever des questions souvent évitées lors des débats, notamment la question contemporaine de la radicalisation islamique (...). Selon notre interlocuteur le radicalisme serait issu d’une compréhension erronée des saintes écritures ainsi que des  relations socio-économiques mondiales. (...) Pour lutter contre le radicalisme (...), certaines  expositions multiculturelles étaient organisées pour élargir la culture des fidèles. (...) Des lectures du coran sont aussi proposées aux musulmans pour avoir une connaissance basique de l’islam. Nous avons aussi abordés la question du financement de la mosquée. Comme vu en cours la loi de 1905 empêche le financement des institutions religieuses construites après cette date. Ce qui explique le financement par le Maroc et en particulier par son souverain Mohammed  VI (...). Néanmoins le financement est toujours contrôlé par la préfecture de la Loire par soucis de sécurité.  (...) Le thé à la fin de la visite était délicieux et les petits gâteaux aussi. C’était convivial et sympathique. Nous continuions de débattre autour des petites mignardises .  

 

Manel et Marie

 

Nous avons pu découvrir un des patrimoines culturels qui orne notre ville Saint Étienne avec Monsieur Afif qui nous a accueillis gentiment, chaleureusement.  Nous avons vraiment apprécié cette visite. Ce fut une visite très enrichissante, nous avons beaucoup appris sur la religion musulmane mais aussi sur ses caractéristiques architecturales. La visite de cette mosquée est un moyen de se renseigner par rapport aux diverses questions sur cette religion afin de lutter contre toutes formes d'islamophobie et de radicalisation. Cela devrait être une thématique obligatoire actuellement en Éducation Civique et Morale dans les établissements scolaires, au vue de l'actualité. Cela nous a donc permis une ouverture d'esprit, une mosquée n'est pas seulement un lieu de culte c'est aussi un lieu convivial et de partage.

 

 

Vincent

 

Ce qui nous a plu dans la visite est l'échange avec M. Afif, un représentant et imam de la mosquée. (...). Tout d’abord, nous avons retenu que la mosquée de Saint-Etienne est une mosquée très ouverte. En effet, la mosquée accepte tout le monde : les sourds ont un espace dédiés leur permettant de suivre la prière et les prêches sont traduits en français. Nous avons également parlé des imams ;  nous avons été étonné car ils sont embauchés par la mosquée ce qui peut poser un problème car leurs prêches peuvent être contraire aux valeurs de la République. Mais M.Afif nous a rassuré en nous expliquant que les imams ont fait des études religieuses (...).

Finalement, la visite de la mosquée a été une très bonne idée. Elle nous a permis de découvrir le monde arabe sous un nouvel angle.

 

Nolan

 

j’ai beaucoup aimé cette visite car je l’ai trouvée très instructive ; en effet je n’étais jamais entré dans une mosquée car je pensais que c’était interdit (ce qu’a démenti l’imam) ; de plus nous avons appris beaucoup de choses sur l’architecture et le lieu même de la mosquée et enfin le débat que nous avons mené fut passionnant car il nous a ouvert l’esprit sur beaucoup de points. Ainsi je ressors de cette visite avec plus de connaissances sur la religion musulmane et sur la mosquée.

 

Jabir et Fahim

 

Ce qui nous a agréablement surpris lors de cette visite c'est quand le représentant de la mosquée nous a parlé de la journée du patrimoine :  nous avons appris qu'il y avait eu une exposition sur le judaïsme. C’est un magnifique message de paix et de fraternité entre les religions ; malheureusement cette éventement n'a pas été assez médiatisé. Nous avons été très bien accueilli et pour notre départ nous avons eu droit à un thé marocain et de nombreux petits gâteaux ce qui nous a réchauffé nos cœurs.

 

Hugo et  Lauric

 

J’ai aimé comment nous avons été accueillis et la manière dont a été faite la visite. L’échange avec le responsable était aussi très bien car nous avons pu discuter de tous sans aucun tabou. Les sujets de la radicalité, mais aussi de la place de la Femme dans la religion ont pu être abordés.

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !