Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !

19 Jan

En route pour le concours d’éloquence du lycée Jacob Holtzer !

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Histoire-Géographie-Sciences Politiques - Géopolitique, #sortir de la classe

Les élèves de l’atelier d’éloquence poursuivent leur travail et se préparent activement au premier concours de plaidoiries du lycée Jacob Holtzer !

Les textes sont achevées  et la phase d’apprentissage et de répétition a débuté ! Découvrez-ci-dessous les candidats et leur sujet !

Retrouvez les sur scène le 1ier mars prochain au cinéma-théâtre Quarto  et si vous souhaitez  les soutenir, cliquez ici !

En route pour le concours d’éloquence du lycée Jacob Holtzer !

Les candidat(e)s

 

Ben Messaoud Sirine : « Ma plaidoirie portera sur les violences obstétricales. Ces violences sont malheureusement trop courantes.  Une femme sur dix dit en subir lors de son accouchement. J’ai décidé de traiter ce sujet car, en tant que femme, je pourrais potentiellement y être exposée. »

 

Chaussende Thomas : « J’ai choisi d’aborder dans ma plaidoirie le sort des enfants placés et de dénoncer les dysfonctionnements au sein des services de la protection de l'enfance. Ce sujet trop peu médiatisé me parait pourtant essentiel car il concerne des enfants qui sont censés bénéficier de la protection de la République. »  

 

Forissier Coline : « Ma plaidoirie portera sur les persécutions que subissent les Albinos en Afrique australe et plus particulièrement en Tanzanie et au Malawi. J’ai choisi ce thème car je souhaitais découvrir un sujet qui m’était inconnu. »

 

Kissou Ibrahim : « J’ai choisi d’aborder dans ma plaidoirie l’autre scandale de l’Eglise : les viols et agressions sexuelles dont ont été victimes de nombreuses sœurs.  C’est après avoir mené quelques recherches sur le sujet que j’ai eu envie de prendre la parole pour dénoncer ces actes que je trouve sidérants et inadmissibles. C'est tout naturellement que j'ai voulu défendre cette cause. »

 

Ouvrelle Rita : « Si la chute de l’État islamique du Levant a été très largement médiatisée, il n’a jamais vraiment été question du destin des enfants nés de parents radicalisés ; détenus dans des camps dans le Nord de la Syrie, ils n’ont ni jeux, ni attention ni même éducation. Il m’a semblé tout à fait horrifiant qu’un pays comme la France, berceau des droits de l’homme, puisse faire payer à des innocents le prix des errements de leurs parents. C’est pourquoi j’ai souhaité faire entendre la voix des enfants de Daesh. »

 

Sabatier Maxence : « J’ai choisi d’aborder dans ma plaidoirie la question de la reconnaissance faciale ; la tendance sécuritaire de nos sociétés démocratique s’accentue et ceci- est d’autant plus vrai dans le contexte pandémique actuel ; ces nouvelles technologies font peser une grave menace sur nos libertés. »

 

Sabia Anaïs : « Ma plaidoirie porte sur les conditions de travail et de vie des migrants dans le sud de l’Italie. Originaires d’Afrique, ces travailleurs agricoles ramassent légumes et tomates pour un salaire de misère. Sous l’emprise de la mafia, ils sont surexploités et vivent dans des conditions indignes. J’ai choisi ce sujet pour dénoncer l’exploitation humaine. »

 

Zeddoun Nina : « J’ai décidé d’aborder le sujet des atteintes aux droits fondamentaux des personnages âgées accueillies au sein des EHPAD ; cela m’a ouvert les yeux sur la réalité de ces hébergements et m’a fait réfléchir sur les conditions de vie des personnages âgées. Cette question soulève selon moi une problématique importante sur notre futur. »

 

Zeghoudi Fériel : « Ma plaidoirie portera sur le génocide culturel que subissent les Amérindiens du Canada. Encore aujourd’hui, ils restent les oubliés de la société canadienne. J’espère partager avec vous cette histoire et éveiller les consciences sur un sujet méconnu. »

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !