Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Dec

correction devoir maison sur la décolonisation

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Archives terminale S

article réédité, première publication le 22 cotobre 2006

 
 
Le sujet proposé aux élèves est tiré du manuel d'histoire (terminale S) réalisé sous la direction de Jacques Marseille et publié chez Nathan en 2004 (p. 176 - 177) (ouvrage consultable au CDI, s'adresser à M. Rochette ou Mme Balard)
 
Sujet : En quoi les années 1940 et 1950 ont-elles vu se développer un climat favorable à la décolonisation ?
 
I. Analyse du sujet :
 
Délimitation thématique :
 
Le sujet appelle à traiter le développement d'un climat favorable à la décolonisation. Il ne s'agit donc pas de décrire les étapes et les formes de décolonisation (par la négociation, par la violence). Il restreint à l'analyse aux causes qui ont permis le processus de décolonisation, c'est-à-dire le départ des métropoles et l'accès à l'indépendance des anciennes colonies.
 
Délimitation chronologique :
 
Le sujet fixe comme borne chronologique les années 1940 et 1950 ; les élèves devaient réfléchir à cette délimitation :
Il s'agit bien évidemment de la période de la seconde guerre mondiale (il s'agira de montrer comment la seconde mondiale a pu favoriser le processus de décolonisation [cette problématique ayant été traité en cours et complété par la projection du film Indigènes]. Les documents 1 à 3 s'inscrivent dans cette période.
Mais les élèves ne doivent pas uniquement aborder les années de guerre. Il s'agit de traiter l'après guerre et le nouveau contexte géopolitique mondial (affaiblissement des puissances coloniales, création de l'ONU [doc.5] et l'émergence de deux Grands) Il s'agit donc de voir comment dans un contexte de guerre froide la décolonisation est devenu un enjeu international (doc. 4). 
Les années 50 nous portent jusqu'à l'années 1960 inclus. Le processus de décolonisation a débuté depuis longtemps en Asie (décolonisation de l?Inde et de l'Indochine par exemple ) et touche désormais l'Afrique du Nord (décolonisation du Maroc et de la Tunisie et guerre d'Algérie). Ces évènements ont un impact certain sur le processus de décolonisation car ils créent une dynamique favorable à la contestation coloniale : cet aspect n'apparaît pas dans l?ensemble documentaire. De plus les pays colonisés tentent de se structurer durant cette période. La conférence de Bandung qui date de 1955 constitue un formidable soutien aux peuples qui aspirent à l'indépendance.
Le sujet ne prend pas non plus en compte l'essor d'une contestation coloniale avant guerre (aussi bien dans les colonies que dans les métropoles). Cet aspect devra pourtant être rappelé dans la réponse organisée.
 
Délimitation géographique :
 
Le sujet ne fixe aucune borne géographique : les documents évoquent l'Asie, Le Maghreb et l'Afrique noire. C'est donc une vision globale qui est proposée par le sujet sans aucune restriction géographique.
 
 
tirailleurs sénégalais embarquant pour libérer la France (1941)
 
II. Réponses aux questions de l'exercice de la première partie
 
1. En quoi la seconde guerre mondiale a-t-elle ébranlé les empires coloniaux ? (documents 1, 2, 3 et 4)
 
les documents 1 à 3 nous montrent que la guerre ébranle les empires coloniaux de l'intérieur.
Le document 1 est une photographie nous montrant des tirailleurs sénégalais venant grossir les troupes de la France libre en 1941. Comme nous avons pu le constater en cours et lors de la projection du film Indigènes, les colonisés ont participé humainement à l'effort de guerre. Ils sont combattu contre le nazisme, pour les valeurs de la démocratie (la liberté, l'égalité, la fraternité) et pour la libération de leur métropole. Ils ont donc accompli leur devoir. (assurer la défense de la patrie au nom de la liberté et de l'égalité). Les métropoles sont donc redevables : après avoir accompli leur devoir, les colonisés vont réclamer plus de droits, plus de liberté. 
Dans le document 2, l'historien Robert merle recueille les revendications du président algérien Ben Bella sur le racisme et les discriminations subis au sein de l'armée française durant la seconde guerre mondiale. Ben Bella était gradé (sous-officier) ce qui suppose un certain niveau d'instruction et une certaine assimilation. Il est allé à l'école de la République, il fait partie de cette élite coloniale qui par la suite combattra pour l'indépendance (au sein du FLN) de son pays. Il en deviendra le président en 1962.
Ces humiliations nous rappellent que les colonisés étaient soumis au statut de l'indigénat mais qu'elles sont de plus en plus mal accepté alors qu'ils se battent pour la liberté et l'égalité. Les humiliations, le racisme, les discriminations subis sont ainsi en totale contradiction avec le combat qu'ils sont sensés menés. Pour Ben Bella la guerre a constitué un « coup de tonnerre », la fin d'une époque (celle de la colonisation) : les puissances coloniales sont affaiblies, l'heure du réveil des consciences nationales a sonné (ces situations sont très bien montrées dans le film de Rachid Bouchareb : affaire des tomates dans le bateau, discours du caporal Abdelkader [Sami Bouajila] aux tirailleurs après la scène du ballet qui provoquera une bagarre avec le sergent chef Martinez [Bernard Blancan])
Le document 3 est donc le prolongement du document 2. Il s'agit d'un un manifeste, donc un appel qui définit des revendications. Il est lancé à Rabat (Maroc) par le parti de l'indépendance (parti de l'Istiqlal) en janvier 1944. C'est donc pendant la guerre que se structurent les mouvements indépendantistes profitant de l'affaiblissement des métropoles. 
Le document 4 nous montre que la guerre ébranle les empires coloniaux de l'extérieur : la guerre enfin affaiblit les puissances coloniales sur la scènes internationale ; elles sont détruites, affaiblies et même si la France, le Royaume-Uni sont dans le camps des vainqueurs, la donne géopolitique a changé. Ainsi, sur le plan international, la guerre met un terme à la suprématie de l'Europe : Les Etats-Unis et l'URSS en sont les deux grands vainqueurs.
 
2. Quelles sont les revendications de l'Istiqlal ? Comment sont-elles justifiées ? (document 3)
 
le parti pour l'indépendance réclame l'indépendance du Maroc et donc la fin de la domination coloniale. Elle demande que ce Maroc indépendant reconnaissent les valeurs de la démocratie (Charte de l'Atlantique). Ainsi les revendications se radicalisent : plus que l'égalité civile, plus que l'autonomie, les élites indigènes réclament désormais le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.
Ces revendications sont justifiées
 
par l'histoire : l'ancienneté de l'Etat du Maroc
par l'homogénéité territoriale et politique du Maroc (un territoire et un souverain) ainsi que par une prise de conscience nationale.
(ces deux arguments mettent en avant l'affirmation d'une identité nationale marocaine ancienne)
 
par l'implication des Marocains dans les deux guerres mondiales
(cet argument reprend l'idée de la dette de la métropole)
 
par la reconnaissance des Alliés du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes
(cet argument insiste sur le contexte international favorable à ce type de revendications)
 
3. Quelle est la position des Etats-Unis et celle de l'URSS face à la question coloniale Comment l'expliquer ? (document 4)
 
Les soviétiques apportent leur soutien aux peuples colonisés. Les soviétiques transposent à la décolonisation la théorie de la lutte des classes. (les puissances coloniales oppriment et exploitent les peuples colonisés)
Les Etats-Unis condamne aussi le colonialisme (même si par la suite leur attitude sera plus ambiguë). Ils se font aussi les défenseurs des peuples opprimés.   En effet, les Etats-Unis ont été d'anciennes colonies britanniques. Ils se sont soulevés contre leur métropole pour acquérir leur indépendance.(devoir historique)
 
4. Indiquez le contexte dans lequel ont été écrits ces deux textes et montrez en quoi la question de la décolonisation est un enjeu international (document 4)
 
A la lecture du document 4, on devine les angoisses du président des Etats-Unis Franklin Roosevelt en 1943. Les Alliés remportent leurs premiers succès militaires ; la victoire finale se profile et se pose déjà les enjeux internationaux de l'après guerre, à savoir la lutte d'influence entre les Etats-Unis et l'URSS. En 1947, les tensions (perceptibles) pendant la seconde guerre mondiale s'affiche désormais au grand jour. La guerre froide a débuté.
 
(A ce moment de l'année les élèves n'ont pas traité la guerre froide , elle a néanmoins été évoquée en classe et le cours à montrer l'enjeu de guerre froide que pouvait constituer la décolonisation. A la fin de l'année, les professeurs attendront une contextualisation plus importante du document 4 en insistant sur l'année 1947)
 
La décolonisation va constituer un enjeu essentiel de guerre froide : chacun des deux Grands va tenter de faire basculer les Etats nés de la décolonisation dans leur camps dans le but d'étendre leur modèle (création d'Etats communistes, ou d'Etats pro-américain) et d'affaiblir l'adversaire.
 
5. Quel rôle les nations Unies souhaitent-elles jouer ? Au nom de quels principes ? (document 5)
 
Créée en juin 1945, l'ONU est aussi un atout pour les leaders indépendantistes. En effet, L'ONU reconnaît un principe fondamental (le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes) et réclame sont application. Les colonisés ont donc le soutien de la communauté internationale. Ils vont ainsi réclamer l'application de ce principe.
L'ONU va condamner les puissances coloniales comme ce fut le cas en Indonésie. L'ONU devient une tribune en faveur    de la liberté des peuples : Au fur et à mesure que des pays obtiennent leur indépendance, ils entrent à l' O.N.U. : ils se font alors les défenseurs des peuples restés colonisés.
 
III. Proposition de plan pour traiter la réponse argumentée
 
A l'aide des réponses aux questions, des informations contenues dans les documents et de vos connaissances personnelles rédigez une réponse organisée au sujet suivant : En quoi les années 1940 et 1950 ont-elles vu se développer un climat favorable à la décolonisation ?
 
Introduction rapide
 
Le film Indigènes de Rahid Bouchareb, actuellement sur les écrans, nous rappellent l'implication des colonisés dans la seconde guerre mondiale. Le réaisateur prépare un second volet sur la période 1950-1960, En quoi les années 1940 et 1950 ont-elles vu se développer un climat favorable à la décolonisation ?
 
I. Des contestations internes
 
1. une domination qui n'a jamais vraiment été totalement acceptée (l'entre-deux guerres)
 
a. apparition d'une élite urbaine
b. naissance des premières contestations, apparition des premiers troubles
 
2. la participation des colonisés à l'effort de guerre
 
a. la participation humaine à l'effort de guerre et le décalage entre la situation subie et les valeurs défendues
b. la participation matérielle à l'effort de guerre et le développement de certaines colonies
c. l'attachement forcené de certaines métropoles à leurs colonies après guerre (voir conférence de Brazzaville en 1944)
 
3. Des métropoles affaiblies aux yeux des colonisés
 
a. la fin de la suprématie technologique des métropoles (défaites face au Japon)
b. les effets de la domination japonaise en Asie
 
4. La multiplication des revendications indépendantistes
 
II. Un climat international favorable
 
1. La décolonisation : un enjeu de guerre froide
 
a. la position des deux Grands vainqueurs (Etats-Unis et de l?URSS) face à la domination coloniale
b. la décolonisation : un enjeu international
 
2. le soutien de la communauté international
 
a. la création de l'ONU et les valeurs défendues
b. le rôle de l'ONU dans le processus de décolonisation
 
3. la naissance du Tiers-Monde
 
a. les années 40-50 voient l'accès aux indépendances de nombreux pays asiatiques (création d'une dynamique) et du Maghreb
b. la conférence de Bandung et son impact international
 
conclusion
 
 
Commenter cet article

lauri 31/01/2009 13:07

cc!
just pr te dir k tn blog é sper bi1 !
merci pour cet articl car javé 1 dm a fer o6 sur ca dc je men sui inspiré =D
bne continuation..

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !