Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Sep

Visions d'Europe

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #première

Le cours consacré à l'Europe s'achève. Vous aviez en début d'année réalisé quelques cartes mentales de l'Europe. Nous avions ensuite réfléchi sur les limites de cet ensemble. Nous avions donc pu constater que l'Europe ne pouvait pas être considérée comme un continent au sens géographique du terme mais plutôt comme une idée (qui avait d'ailleurs évolué au cours du temps). Vos cartes traduisent elles aussi des visions d'Europe. Certaines de vos cartes limitent l'Europe à l'Europe de l'Ouest alors que d'autres y intègrent à la fois l'Islande au nord et l'Europe centrale et orientale ainsi que la Turquie. Certaines enfin limitent l'Europe à l'Union Européenne. Aucune toutefois n'a dépassé la limite de l'Oural , limite s'inscrivant dans la tradition gaullienne ! Je constate aussi que l'Europe de l'Ouest vous est plus familière (le tracé des frontières étant plus précis)
Vous pouvez vous rendre sur le blog d'un de mes collègues qui a proposé un exercice dans le même esprit à sa classe. Il en dresse lui aussi un bilan que je vous invite à lire ("Pour moi l'Europe c'est..." sur le blog de Gilles Sabatier)


                          Deux des cartes réalisées par la classe de 1ière S1 (il a fallu faire un choix difficile !!!)

IMG-0001.jpg

 

IMG-0002.jpg



Le débat sur les limites de l'Europe est toujours d'actualité. Le travail que vous avez réalisé sur l'adhésion de la Turquie en est la preuve. Le géographe Pascal Clerc revient (CF document ci-dessous) sur la pertinence de l'argument géograpriphe mis en avant par les opposants à cette entrée (CF les dernières déclarations du président de la République que nous avions commentées en classe). 


Document : La géographie, un argument valable dans le débat sur l’élargissement de l’Union Européenne ?
 
La géographie a bon dos. Juge de paix, elle aurait donné à l'Europe ses limites intangibles, permettant ainsi de décider sans ambiguïté quels sont les Etats qui peuvent revendiquer leur intégration dans l'Union européenne et quels sont ceux qui doivent rester à la porte.
Ainsi Valéry Giscard d'Estaing, lorsqu'il pose les questions fondamentales de l'identité et du projet politique de l'Europe, affirme que la Turquie "n'est pas un pays européen". Pourquoi ? Parce que "sa capitale n'est pas en Europe", parce qu'elle a " 95 % de sa population hors d'Europe" (Le Monde du 9 novembre).
Les réactions de François Bayrou ou d'Alain Madelin aux propos du président de la Convention sur l'avenir de l'Europe vont dans le même sens. Déjà, en décembre 1999, dans un point de vue publié par Le Monde (9 décembre), Alain Lamassoure, après avoir passé en revue divers moyens de limiter l'espace européen, en arrive à la conclusion que "le moins mauvais critère est la géographie. Le projet européen concerne toute l'Europe, et rien que l'Europe".(…)
La géographie scolaire a largement contribué à figer les divisions continentales. Tous les élèves, dès l'école primaire, apprennent à identifier et nommer l'Europe, l'Afrique, l'Asie, l'Amérique et l'Océanie. Bien peu en revanche ont l'occasion d'étudier l'histoire de cette division, de la confronter à d'autres, de s'interroger sur les modèles qu'elle exprime et sur les visions du monde qu'elle engendre.
C'est dommage, car ils comprendraient ainsi que les limites ne sont pas données par la nature, mais sont des productions culturelles. Fixées dans des contextes historiques précis et pour servir des projets particuliers, ces limites sont susceptibles d'être modifiées et doivent toujours être interrogées. (…)
La décision quant à la poursuite du processus d'intégration de la Turquie à l'Union européenne ne peut se fonder sur l'argument des limites continentales, pas plus d'ailleurs que sur celui des contraintes de l'élargissement qui déjà se posent avec le prochain passage à une Union de vingt-cinq Etats. (…)
 
Pascal Clerc , Turquie : la géographie- prétexte, Le Monde, 19 novembre 2002

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !