Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Oct

Pourquoi la crise financière ?

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #sortir de la classe

D’une crise immobilière à une crise bancaire


Le montant de l’emprunt qu’une banque vous consent est proportionnel à votre salaire (et à votre capacité à rembourser l’emprunt).  Mais cette logique ne permet pas aux plus fragiles de souscrire un emprunt.

Afin de faciliter le développement de l’emprunt et donc du crédit les banques américaines et agences de crédit  ont créé les subprimes : le montant de l’emprunt n’est pas conditionné par le salaire. L’emprunteur est libre de se « surendetter » ! Afin de garantir le montant de l’emprunt, le bien (une maison)  acheté est hypothéqué : en cas d’incapacité de remboursement de l’emprunteur, la banque récupère le bien pour le vendre et se rembourser. De plus, afin de compenser le risque prit par la banque (accorder un prêt à une clientèle peu solvable), le taux d’intérêt est majoré (subprime !). La banque prête plus chèr aux pauvres qui en plus hypothèque leur bien immobilier !





Cette logique va montrer ses limites avec l’effondrement du marché immobilier et la remonté des taux d’intérêt qui se produit entre 2004 et  2006. Avec la crise des subprimes, de nombreux Américains ruinés ne peuvent plus rembourser leurs prêts et sont obligés de déménager. Les biens saisies par les banques n’ont plus la valeur espérée. Le marché envahit de biens immobilier s’effondre : de nombreux Américains surendettés vendent leur maison mais les acheteurs manquent !! Plusieurs établissement se retrouvent alors dans une situation de faillite ou de quasi faillite.


D’une crise bancaire  à un krach boursier


Afin de limiter les risques  encourus par ce type de crédits, les banques ont transformer les créances des emprunteurs en titres négociables  sur les marchés boursiers souscrits par des investisseurs : c’est la titrisation. Cette pratique permet aux banques de se refinancer et de réduire son risque. En effet, le risque est reporté sur les investisseurs (fonds d’investissements) qui ont acheté les créances. Mais avec l’effondrement du marché immobilier, les titres de créance n’ont plus aucune valeur ! De nombreuses banques (même étrangères)  ont investi dans des subprimes qui aujourd’hui ne valent plus rien ! Afin de limiter l’impact de cette crise, certaines banques souhaitent emprunter mais les banques se méfient les unes et les autres et refusent de se prêter de l’argent. De nombreuses banques se sont trouver asphyxiées et dans l’incapacité à poursuivre leur activité de crédit.

La crise financière qui était au départ  une crise bancaire va se transformer en krach boursier. A chaque mauvaise nouvelle ou publication des comptes d'une banque, le titre de la banque chute sur les marchés financiers. Les banques ont alors des pertes colossales et peinent à trouver des liquidités. Les faillites se multiplient.

 




Pour en savoir plus :

Article de wikipedia sur la crise des subprimes.

Un article sur le site de France 2 consacré à la crise des subprimes.

Un très bon article du web pédagogique sur les causes de la crise et les sorties de crise.

Un article du site politique.net sur les causes de la crise financière mondiale.



Commenter cet article

Inter'Or 01/11/2008 08:38

La plupart des commentaires évoqués sont aujourd'hui dépassés. Nous enregistrons une baisse généralisée des taux d'intérêts des banques centrales, le japon en tête avec un taux actuel de 0,30%, des taux pratiquement jamais atteints, a contrario, une baisse généralisée des matières premières et principalement des métaux, les graphes des programmes informatisés sont tous dans le rouge. Ces programmes dans l'état actuel de la situation financière et économique mondiale sont obsolètes. C'est l'entièreté de notre système économique qui doit être revu et principalement les instruments de bourse qui permettent à des individus ou à des sociétés de pouvoir faires des opérations et des interventions sur des marchés en n'ayant pas le capital nécessaire pour répondre de leurs engagements.

achat or

Xavier 13/10/2008 23:48

On sait que les banques se prêtent entre elles, lorsque certaines ne peuvent plus rembourser n'y a t-il pas un arrangement entre elles d'habitute.On voit actuellement aux Etats Unis des banques en bonne santé qui rachêtent des banques en faillite. Ces banques qui rachêtent les autres, ne sont elles pas celles aussi qui ont prêté aux banques en faillites et qui réclament le remboursement sans conditions. La fed à joué au yo-yo avec les taux d'intéret ces dernières années de telle façon qu'aujourd'hui les économistes n'arrivent pas expliquer cette tacticte. Alors, pourquoi ne pas faire le procès de la fed, qui est je crois indépendante. Qu'elle relation peut avoir la fed avec les banques qui rachêtent actuellement comme JP Morgan. JP Morgan n'a t-elle pas participé à la création de la fed? Il me semble qu'en 1929, la crise a profité à certains personnes, il sera intérressant de voir à qui profite celle ci.

David C. 08/10/2008 22:15

Pour faire face à la crise financière internationale: Faites appel à Cheminade!!! Depuis 1995, Jacques Cheminade l'avait dit!!! Aujourd'hui Jacques Cheminade propose ses solutions!!! Vite demander un VRAI nouveau Bretton woods!!! David C.

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !