Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Oct

La frontière entre la république de Chypre et la république turque de Chypre du Nord (DS 2ndes)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

Document 1. Une île coupée en deux depuis plus de trente ans (Le Monde, 31 mars 2004)




Document 2. Une brève chronologie de l'histoire de l'île.


1955 : les chypriotes d'origine grecque déclenchent un mouvement de résistance armée contre les Britanniques, réclamant le rattachement à la Grèce

1960 : indépendance de l'île ; nouvelle constitution prévoyant un président grec et un vice-président turc. Montée des tensions entre les deux communautés peuplant l'île.

1974 : l'armée turque intervient à Chypre. Désormais la ligne "Atilla" partage l'île en deux et 200 000 Chypriotes grecs du nord fuient la domination turque. Depuis rien a changé.

1983: une «république turque de Chypre du Nord» est proclamée. Seule la Turquie la reconnaît.

 

D'après Belin, Géographie Seconde, Paris 2001




Document 3. Quelques indicateurs comparatifs.


 

République turque de Chypre du Nord

REPUBLIQUE DE CHYPRE

Superficie

37% du territoire

60% du territoire

Population

264 000 habitants, dont, 80 000 colons turcs et 56 000 soldats turcs

771 657 habitants

Monnaie

livre turque

euro

Forces armées

35 000 soldats de l'armée turque, plus 5 000 soldats chypriotes turcs

10 000 hommes de la Garde nationale, plus 1 250 soldats de l'armée grecque

PIB ppa

7  135 $

22 700 $

Langues

turc

grec

Religion

Islam

Christianisme

 



Document 4. Deux zones séparées par un no man's land.


La Ligne verte qui trace la frontière et divise l'île depuis vingt-sept ans passe par la capitale Nicosie, la coupant en deux parties. «Si vous êtes en vacances dans le sud de l'île où se développent les sites touristiques les plus prospères, traverser la Ligne verte est une expérience déconcertante…», rapporte le correspondant du «Herald Tribune». Il suffit de franchir une centaine de mètres derrière cette Ligne pour sentir le contraste entre la richesse de plus en plus évidente dans la partie grecque de l'île et le Nord qui «semble faire partie d'un autre continent». Une activité économique morose et un taux de chômage élevé sont le lot de la partie turque où la seule activité prospère semble être le blanchiment d'argent.

En effet, le Nord, lui, n'est qu'une caserne géante, forte de 35 000 soldats turcs. Preuve du malaise des habitants de Chypre du Nord: la moitié des autochtones se sont exilés. Ils ont fui la crise économique. Laquelle s'est aggravée depuis la dévaluation, il y a un an, de la livre turque. Une dizaine de banques ont fait faillite. Le principal centre commercial de la ville est désert. Et le salaire moyen est quatre fois inférieur à celui des Chypriotes grecs. Seuls quelques casinos flambant neufs tirent leur épingle du jeu en attirant des joueurs turcs et russes.

Le départ des Chypriotes grecs vers le Sud de l'île s'est en effet révélé désastreux pour les Chypriotes turcs car ceux-là étaient le "moteur économique de l'île". 

L'absence de décollage économique dans la partie septentrionale est liée à la non reconnaissance de la République turque de Chypre du Nord par la communauté internationale. Cette absence de reconnaissance à des répercussions économiques évidentes. Elle prive par exemple le nord des crédits conséquents pour permettre les investissements dont il aurait besoin.

 

D'après P. Blanc, la déchirure chypriote, 2000, Courrier International 18 juillet 2001 et L'Express, 17 janvier 2001

 

 

1. Localisez Chypre en vous aidant de la carte 1

 

Chypre est une île de Méditerranée situé au sud de la Turquie

 

2. Pourquoi a-t-on tracé une frontière au milieu de l'île de Chypre. Comment se manifeste-t-elle concrètement ?

Une frontière a été tracée au milieu de l'île de Chypre car des tensions opposaient les deux communautés qui peuplaient l'île : Grecs et Turcs. Elle apparaît comme un immense no man’land contrôlé par les troupes de l’ONU

 

 

3. Quelles  furent les conséquences territoriales et politiques de la mise en place de cette frontière ?

 

A l'issue de l'intervention de l'armée turque de 1974 , l'île est partagée en deux Etats distincts : La république de Chypre (60% du territoire) au sud et la république turque de Chypre du Nord (37% du territoire). Chacun des deux Etats possède son armée et sa monnaie

 


4. Présentez les populations  qui vivent sur l'île. Comment se répartissaient ces populations  avant 1974 ? Comment se répartissent-elles aujourd'hui ? Pourquoi ?

 

 

Communauté grecque

Communauté turque

Population

(clivage démographique)

700 000

315 000

Religion

(clivage religieux)

christianisme

islam

Langue

(clivage linguistique)

grec

turc

 

Avant 1974, les deux communautés vivaient ensemble. Aujourd'hui suite au conflit de 1974, elles vivent séparées l'une de l'autre : l'intervention de l'armée turque et la conquête du nord de l'île se traduit par un vaste exode des grecs du nord vers le sud de l'île (200 000 chypriotes grecs fuient devant l'armée turque).

 

 

 

5. Quels sont les autres mouvements de population évoqués par les documents. 

Les autres mouvements évoquées sont

 

Le départ de la moitié des chypriotes turcs (en raison de la crise économique)

Arrivée de soldat turcs

Arrivée de colons turcs

 

 

6. Identifiez les autres conséquences de la division de l'île et de la mise en place de cette frontière.

 

La mise en place de la frontière a aussi des conséquences économiques :

La frontière marque des écarts de développement (salaire moyen  X plus élevée côté grec que côté turc) et de richesse (PIB 4 X plus importants côté grec que côté turc).

La partie grecque connaît un essor économique grâce au tourisme; la partie turque connaît une crise économique grave.

 


7. A partir du travail réalisé, rédigez une courte réponse argumentée répondant au sujet suivant:  dans le cas étudié, la frontière peut-elle être considérée comme une interface ou au contraire comme une discontinuité ?

 

 

cette frontière née en 1974 ne peut pas être considérée comme une zone de contacts mais bien comme une ligne de rupture. La frontière souligne plusieurs type de discontinuités :

 

discontinuité politique : deux Etats distincts avec leur propre armée e leur propre monnaie

discontinuité de richesse et de développement : PIB, salaire moyen, dynamisme économique

discontinuité religieuse et linguistique : Grec chrétien et Turc musulman

discontinuité démographique : densité plus élevé côté grec que côté turc.

 




Commenter cet article

Louis BRUN 15/10/2008 18:26

C'est une bonne remarque. En fait il s'agissait d'une inversion dans la correction proposée (erreur vite corrigée grâce à ta remarque). Le tableau comporte les bonnes données

BEAL Pierre-Antoine 2de4 15/10/2008 18:19

3. Quelles furent les conséquences territoriales et politiques de la mise en place de cette frontière ?



A l'issue de l'intervention de l'armée turque de 1974 , l'île est partagée en deux Etats distincts : La république de Chypre (37% du territoire) au sud et la république turque de Chypre du Nord (60% du territoire). Chacun des deux Etats possède son armée et sa monnaie

Dans le tableau les pourcentages sont inversés

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !