Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Dec

Vivre dans l’Italie mussolinienne

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #ST2S

Le fascisme vu d’en bas et non le fascisme d’en haut : les effets concrets de la politique fasciste au  quotidien.
 

Entrée problématique :

Les Italiens ont-ils adhéré au fascisme ? si oui Pourquoi ? Ont-ils résisté ? Comment ?


Il s’agit de montrer comme s’organise la société italienne dans l’Italie mussolinienne : comment les différentes catégories socioprofessionnelles, les tranches d’âges, les hommes, les femmes vivent le fascisme au quotidien

 

C’est l’occasion au travers de parcours individuels ou collectifs de montrer :

 

L’encadrement de la jeunesse

Encadrement de toutes les catégories (jeunes, femmes , enfants)

La propagande : des populations soumise aux discours officiels, à la propagande (culte du chef)

à Le problème de l’adhésion des masses et des résistances difficiles

 

Les ressources pour aborder cette question sont multiples

 

Les photographies (souvent de propagande)  sont particulièrement intéressantes mais là aussi la littérature (les œuvres de Moravia comme le conformiste ou les Indifférents (abstraction totale du fascisme) et le cinéma nous permettent de mesurer les effets de la politique fasciste sur les différentes catégories de population.


Le film d’Ettore Scola, Une journée particulière est à ce titre très facilement exploitable et a déjà fait l’objet d’expériences pédagogiques dont les comptes-rendus sont téléchargeables sur certains sites (voir les fiches d’aide d’exploitation pédagogiques qui sont proposés en ligne)

 

Un excellent dossier proposé par l’académie de Clermont 

 

Un article très complet sur le film sur le site il était une fois le cinéma de Aurélien Portelli intitulé le fascisme ordinaire : une journée particulière d’Ettore Scola.

 

 

la fiche teledoc téléchargeable sur le site du CNDP

 

Un très bon article de Gilles Sabatier consacré au fascisme au travers sur cinéma italien des années 70 et accessible depuis le site des clionautes (Amarcord de Fellini, Novencento de Bertolucci, et Une journée particulière d’Ettore Scola)

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !