Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jan

Mondialisation et inégalités de développement (Bac Blanc)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Archives terminale S

Nous vous proposons ci dessous des pistes de réflexion ainsi qu'une suggestion de plan concernant le sujet de Bac Blanc sur lequel vous avez travaillé. Vous pouvez aussi télécharger, si vous le souhaitez, la grille de correction qui nous a aidé à corriger vos copies.
(L.BRUN et L. MICHAUD)

grille de correction à télécharger (format pdf)



Analyse du sujet
 

Le sujet est organisé autour de deux notions : « mondialisation » et « développement ». Il s’agit donc de réfléchir aux relations que l’ont peut établir entre ces deux processus. 

 

Mondialisation : la notion a été définie en classe comme un processus (c'est-à-dire un phénomène qui en court). Ce processus est celui de l’extension du système capitaliste à tous les pays du monde. Cette mondialisation se manifeste par une généralisation des échanges. Ainsi la mondialisation place, à toutes les échelles des espaces, des acteurs en interrelation.

Cette intégration au processus reste cependant inégale.

 

Développement : Il s’agit là aussi d’un processus ; le développement peut être considéré comme l’amélioration des conditions de vie et d’existence d’une population. Le développement se mesure à l’aide d’indicateurs et de critères sociaux, économiques, démographiques... Le sujet suppose que toute la planète n’ait pas accès à ce développement Il s’agira donc d’identifier les niveaux de développement observables sur la planète et d’en dresser une typologie. Une approche multiscalaire ( à plusieurs échelles)  sera valorisée.

 

 

Quelle problématique peut-on retenir pour traiter le sujet ?

 

La mondialisation génère-t-elle des inégalités de développement (cette idée est notamment développée par le mouvement altermondialiste) ou contraire les réduit-elles ?  ? Les différents acteurs profitent-ils des inégalités de développement et placent-ils ainsi les différents espaces en concurrence ?

 

 

I. L’intégration dans les grands réseaux d’échanges : reflet des inégalités de développement (une mondialisation qui n’est pas mondiale et asymétrique)

 

1. La Triade : l’espace le plus développé et espace moteur de la mondialisation (centre d’impulsion)

 

a. Un Nord très développé

b. L’espace moteur de la mondialisation

 

2. Les autres pays du Nord : des pays qui achèvent leur transition économique et fortement insérés dans les échanges avec la triade : NPIA et ex pays communistes

 

3. Les pays du Sud : des pays inégalement développés et intégrés aux grands réseaux d’échanges. (PMA, Pays en situation intermédiaire, puissances régionales, pays exportateurs de pétrole)

 

II. La mondialisation : facteur de développement

 

1. Une amélioration générale du niveau de vie des populations

 

a. la croissance entraîne une hausse du niveau de vie globale

b. l’émergence des classes moyennes. (exemple de Bengalore avec l’émergence des classes moyennes)

 

 

2. Des Suds qui connaissent une très forte croissance économique et qui comblent le retard

 

 

a. Les NPIA : des Suds qui se sont hissés au niveau des Nords grâce à la mise en place d’une économie extravertie

 

b. Les pays émergents qui poursuivent leur développement (Chine, Inde qui s’intègrent à la mondialisation mais intégration inégale :  |inégalités spatiales et sociales)

 

III. La mondialisation : facteur d’inégalités

 

1. une mondialisation contestée par les altermondialistes et les pays du Sud

 

a. le mouvement altermondialiste et ses critiques

b. la contestation de la part des pays du Sud

 

 

2. la mondialisation génère des inégalités à l’échelle mondiale

 

a. Des Nords non protégés par les « dérives » de la mondialisation : délocalisations et fermeture des activités de productions, Des Etats impuissants face aux logiques des entreprises….)

 

b. Des Suds victimes de la mondialisation : (PMA délaissés, abandonnés [exemple : le problème du Sida et des médicaments génériques], la non redistribution des richesses dans les pays pétroliers….)

 

c. Ces inégalités génèrent des flux migratoires et constituent des éléments de déstabilisation aussi bien au Nord qu’un Sud

 

3. la mondialisation génère des inégalités à l’échelle nationale et locale

 

a. le cas du Brésil : seuls certains territoires disposant d’atouts peuvent s’insérer et tirer profit.  (main d’œuvre nombreuse, qualifiée et peu coûteuse, réseaux de communication…..)

 

b. le cas de Sao Paulo.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !