Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Jun

la naissance de la Belgique (correction DS classe de 2nde 3)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

 

Chronologie indicative. La victoire de la nation belge (d'après S. Berstein et P. Milza, Histoire de l'Europe, Tome 4, Nationalisme et concert européen 1815 - 1919, Hatier, Paris, 1992 .)

 

1815 : Congrès de Vienne : les vainqueurs de Napoléon décident la création des Pays Bas espagnols rassemblant la Belgique et les Pays Bas actuels.

27-28-29 juillet 1830 : insurrection parisienne qui aboutit à la mise en place d'une monarchie libérale

25 août 1830 : début de l'insurrection à Bruxelles : Les Bruxellois s'arment, arborent le drapeau noir- jaune- rouge et chassent la garnison hollandaise.

24 septembre 1830 : un gouvernement provisoire est créé qui lance un appel aux armes

4 octobre 1830 : proclamation de l'indépendance de la Belgique par une Assemblée nationale constituante et adoption d'une constitution.

Novembre 1830 : Congrès de Londres qui rassemble les grandes puissances européennes et qui aboutit à la reconnaissance de la Belgique.

Juin 1831 : Léopold de Saxe-Cobourg est proclamé roi des Belges sous le nom de Léopold I°

21 juillet 1831 : Léopold I° prête serment à la constitution belge le 21 juillet 1831.

Août 1831 : Guillaume I° tente d'envahir la Belgique. Une armée française intervient aussitôt pour l'arrêter mais se retire sitôt la victoire acquise.

 


Document 1. La nation belge

 

"Belges, nos compatriotes, nos amis, nos frères !

Il est des époques où l'indépendance et l'honneur d'une nation (...) ne peuvent être sauvés que par une haute manifestation de la volonté générale. Ce moment est venu pour les Belges. Serrons-nous autour du drapeau de septembre : la patrie sera sauvée par l'union de ses enfants.

(...) Nos représentants ont décrété l'indépendance de la Belgique (...) Soyons Belges, et terminons la révolution, comme nous l'avons commencée, par nous-même.

Mais, avant tout, soyons prêts à la guerre.

(...) C'est seulement au roi de Hollande, et à un peuple déjà fatigué du joug, que nous avons affaire. (...)

Les soldats de l'Autriche et de la Prusse pourraient concourir à étouffer la liberté à Varsovie; jamais les grands peuples de France et d'Angleterre ne prêteront leur appui aux prétentions du despote hollandais.

Belges, ne comptons que sur  nous seuls ; la liberté se prend, et ne se demande pas.

Obéissance à la constitution ! respect à la propriété,  à l'ordre public !

Vive la Belgique ! vive la liberté ! vive l'indépendance !

 

Manifeste de l'Association nationale belge, 28 mars 1831.

 



Document 2. Léopold I°, prête serment à la constitution belge le 21 juillet 1831.

 

"La liberté des cultes, celle de leur exercice public, ainsi que la liberté de manifester ses opinions en toute matière sont garanties, sauf la répression des délits commis à l'occasion de l'usage de ces libertés (...).

L'enseignement est libre (...).

La presse est libre; la censure ne pourra jamais être rétablie ; il ne peut être exigé de cautionnement des écrivains, des éditeurs ou imprimeurs (...).

Les Belges ont le droit de s'associer; ce droit ne peut être soumis à aucune mesure préventive (...).

Tous les pouvoirs émanent de la nation (...).

La chambre des représentants se compose de députés élus directement par les citoyens payant le cens déterminé par la loi électorale, lequel ne peut excéder 100 florins d'impôt direct, ni être au-dessous de 20 florins (...).

Le roi n'a d'autre pouvoir que celui que lui attribuent formellement la Constitution et les lois particulières portées en vertu de la Constitution même."

 

Extraits de la Constitution belge de 1831

 

 

 

 

 

 

1. Quelle est la situation de la Belgique en 1815 ? Comment expliquez vous cette situation ? (chronologie indicative et doc. 1)

 

La Belgique en 1815 n'existe pas. Elle est rattachée au Royaume des Pays Bas .

Cette annexion est liée au Congrès de Vienne qui prévoit un redécoupage de l'Europe suite  la défaite de Napoléon . En effet, la défaite de Napoléon se traduit par une restauration monarchique et dynastique.

 

 

2. Quels types de revendications réclame le manifeste ?  Justifiez votre réponse par des éléments du texte. De quel événement ces revendications s'inspirent-elles ? (doc. 1)

 

Le manifeste réclame des revendications nationales  : "Vive l'indépendance"

Il réclame également des revendications libérales  : "Vive la liberté"

Ces revendications s'inspirent de la Révolution Française (droit des peuples à disposer d'eux-mêmes)

 

3. Qui doit d'après l'auteur faire triompher ces revendications ? Que craignent cependant les Belges ? De qui espèrent-ils néanmoins le soutien le cas échéant ? Pourquoi ? (doc. 1)

 

Les revendications doivent être satisfaites par le peuple.

Les Belges craignent une réaction des monarchies conservatrices (Pays Bas, Prusse, Autriche)

Ils espèrent le soutien de la France et du Royaume Uni.

En effet il s'agit de pays qui connaissent une monarchie constitutionnelle.

 

4. Expliquez comment les Belges ont pu satisfaire leurs revendications (déclenchement, déroulement et résultat) (chronologie indicative)

 

Le point de départ est la révolution des trois glorieuses à Paris en juillet 1830

L'insurrection populaire à Bruxelles aboutit à la proclamation de l'indépendance d'août à octobre 1830

Celle ci est reconnue par un congrès international en novembre 1830

Les Pays Bas tentent de récupérer la Belgique durant l'été 1831mais grâce à l'aide de la France la Belgique est sauvée

 

5. Quelles sont les libertés proclamées par la constitution belge de 1831 ? Qui possède le droit de vote ? Comment appelle-t-on ce type de suffrage ? Cette constitution vous paraît-elle démocratique ? Quel type de régime est mis en place. (doc.2)

 

La constitution belge proclame plusieurs libertés : liberté de culte, liberté de pensée et d'expression, liberté d'association

Le droit de vote est possédé par ceux qui paye un impôt compris entre 20 et 100 florins.

On appelle ce type de suffrage un suffrage censitaire

Cette constitution n'est donc pas démocratique car une majorité de citoyens sont exclus du vote (pas de suffrage universel) .

Il s'agit donc d'une monarchie constitutionnelle censitaire (Léopold I° : roi des Belges).

 

6. A partir du travail réalisé et de vos connaissances, rédigez une réponse argumentée traitant le sujet suivant : la naissance de la nation belge

 

phrase introductive : Les origines du soulèvement belges

 

  • L'annexion lors du Congrès de Vienne de la Belgique par les Pays Bas en 1815 (non respect du droit des peuples à disposer d'eux mêmes)

 

1° paragraphe : Acteurs, moyens et revendications

 

  • Les revendications autonomiste puis nationale et libérale de la bourgeoisie belge
  • Des revendications qui doivent aboutir par une révolution populaire (par le peuple) : sans intervention extérieur.
  • Cependant en cas d'échec, les belges espèrent le soutien des monarchies constitutionnelle européennes (France et Angleterre) : appel à une aide extérieure.

 

2° paragraphe : Le soulèvement et ses conséquences

 

  • Le point de départ est la révolution des trois glorieuses à Paris en juillet 1830 . L'insurrection populaire à Bruxelles aboutit à la proclamation de l'indépendance d'août à octobre 1830. Celle ci est reconnue par un congrès international en novembre 1830 . Les Pays Bas tentent de récupérer la Belgique durant l'été 1831mais grâce à l'aide de la France la Belgique est sauvée.
  • Le régime qui est mis en place est une monarchie constitutionnelle censitaire (Léopold I°, roi des Belges).
  • Proclamation des libertés fondamentales

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !