Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Oct

Affiche du parti communiste français, 1930 (DS TS3)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Archives terminale S




1. Présentez le document

 

Il s’agit d’une affiche de propagande réalisée par le parti communiste et la CGTU à l’occasion de la célébration du centenaire de la domination coloniale de la France en Algérie (1830-1930). La France est alors  à  la tête d’un vaste empire colonial (le deuxième derrière celui du Royaume Uni). Elle est à l’apogée de sa domination. Néanmoins, cette affiche nous montre qu’une partie de l’opinion publique dénonce le système colonial.

 

2. Décrivez l’image au premier plan. Quel type de produits est  importé des colonies ? Quel type d’agriculture est mise en place ? À quoi se substitue-t-elle ? Que représentent donc les colonies pour la France ?

 

Les produits importés sont des produits agricoles et des matières premières destinées à l’industrie. Une agriculture commerciale se met en place, se substituant aux cultures vivrières.

Les colonies sont donc pour la France une réserve de matière première et de produits agricoles. Les ressources du sous-sol sont exploitées par des compagnies qui obtiennent des concessions minières. L’agriculture commerciale est le fait des grandes propriétés foncières.

 

3. Quelle conséquence pouvez-vous en déduire sur l’organisation de l’économie des colonies ? Que supposait une telle mise en valeur ?

 

L’économie des colonies est une économie extravertie (la colonisation a permis l’insertion de ces territoires dans une économie mondialisée) mais c’est une économie de traite  entièrement dépendante de la métropole qui repose sur des flux inégaux.

Une telle « mise en valeur » supposait la mise en place de la grande propriété. Elle s’accompagne d’une spoliation des terres (ainsi que par la réalisation d'infrastructures - port, voie ferrée- pour exporter les produits).

 

4. Décrivez l’image (second plan). Quel bilan de la colonisation cette affiche dresse-t-elle ?  Quel principe censé être appliqué dans les colonies est donc un échec ?

 

Les colonisés, bien que plus nombreux numériquement, restent dans une situation d’infériorité économique et sociale et ne bénéficient d’aucun droit politique (le fellah est enchainé) : ils ne peuvent donc participer à l’administration de la colonie

La  politique d’assimilation est un échec : Les peuples colonisés étaient sensés pouvoir un jour bénéficier des mêmes droits et devoirs que n’importe quel autre citoyen Français de métropole.  Mais dans la réalité, c’est loin d’être le cas.

 

5.  Quelle position adopte le parti communiste français à l’égard de la colonisation ? Quelle idéologie transpose-t-il ? Est-il le seul à porter ce regard sur la colonisation à cette époque ?

 

Le parti communiste réclame l’indépendance des peuples coloniaux.  Pour eux, la France coloniale opprime et exploite les peuples colonisés Ils  transposent donc à la décolonisation la théorie de la lutte des classes. Mais leur position reste en métropole marginale.

Dans les colonies, la nouvelle élite « indigène » formée selon les principes de l’école républicaine commence elle aussi à contester la domination coloniale et se tourne vers le nationalisme.

 



Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !