Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Dec

correction du bac blanc

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Archives terminale S

Epreuve majeure : Composition : La mondialisation : aspects, acteurs, limites



Le sujet ne présentait pas de difficultés majeures. Le plan du devoir était suggéré par le sujet. ( Les aspects, Les acteurs, Les limites).
Aspects : ce terme vous invitait à définir les caractéristiques de la mondialisation. Le trait le plus significatif pouvait être une explosion des échanges de tous types et donc une mondialisation asymétrique mais aussi internationale et transnationale.
Acteurs : celui qui agit. Les acteurs en géographie agissent sur l’espace selon leurs moyens, leurs stratégies, leurs représentations.
Limites : Celles-ci pouvaient être de plusieurs ordres vus en classe
Les problématiques possibles : Comment définir la mondialisation ? Cette organisation du monde ne pose t-elle pas certains problèmes ?


Plan possible (voir aussi manuel p. 88-89)

I. Une explosion des échanges à l’échelle mondiale

1. La mondialisation se manifeste par des flux humains
2. La mondialisation se manifeste par des flux de marchandises
3. La mondialisation se manifeste par des flux de capitaux et d’information
4. La mondialisation se manifeste aussi par des flux illicites
Bilan :une nouvelle organisation spatiale du monde à la fois interdépendant, hiérarchisé et asymétrique

II. La mondialisation, un processus mené par des acteurs puissants et variés

1. Les acteurs politiques
a. Les Etats , acteurs essentiels de la mondialisation
b. le développement du multilatéralisme (FMI, OMC) : la déréglementation….
c. Le développement des organisations régionales (UE, ALENA…) et la création de zones de libre échange

2. Les acteurs économiques

a. Les FTN
b. Les investisseurs

3. Des citoyens en action

a. Les ONG
b. les mouvements altermondialistes

Bilan : des acteurs nationaux, internationaux et transnationaux

III. Une mondialisation inachevée et asymétrique qui suscite des réactions

1. un village planétaire loin d’être constitué : homogénéisation et cependant disparités croissantes à toutes les échelles
2. contestations des altermondialistes et des pays du Sud
3. des problèmes à résoudre à l’échelle mondiale : environnement et développement durable

Bilan : Beaucoup de problèmes restent à résoudre d’où la nécessité d’une gouvernance mondiale, multipolaire et indispensable mais qui reste à trouver

 

Epreuve mineure en histoire : Caricature de Plantu

Plantu, Pauvres chéris, Le Centurion, 1978


1. Présentez le document

Ce document est une caricature (nature) réalisé par le dessinateur français Plantu (auteur) et extrait d’un de ces ouvrages intitulé Pauvres chéris publiés en 1978. Dans cette caricature, publié alors que les processus d’indépendances sont achevés (contexte), Plantu nous montre (intention et destinataire) quelle place occupent les pays du Tiers monde sur la scène internationale (idée générale)

2. Identifiez et indiquez qui représentent les différents personnages et animaux ?


Le personnage de gauche représente les Etats-Unis (drapeau américain). Le personnage de droite représente l’URSS (marteau et faucille). Les souris du centre représentent les pays du Tiers-Monde issus de la décolonisation

3. Rappelez ce qu’est le mouvement des non-alignés. Lors de quelle conférence ce mouvement prend-il forme ? Qui y siège ? Que traduit ce mouvement ?


Ce mouvement réunit la plupart des pays issus de la décolonisation (Etats asiatiques rejoints par les Etats africains et d’Amérique latine).
Ce mouvement prend naissance lors de la conférence de Belgrade en 1961 (qui réunit Nasser, Nehru et Tito dirigeant yougoslave) Cette conférence marque la naissance du mouvement des non-alignés, soucieux de refuser la soumission au blocs, mais aussi d’affirmer la présence du Tiers-monde et de sa diplomatie dans la politique mondiale.

4. De quelle autre conférence (organisée quelques années plus tôt) est-elle le prolongement ? Qui y siégeait ? A quoi avait-elle donné naissance ? Quels étaient les principes affirmés ?


Elle est le prolongement de la conférence de Bandung (1955). Elle réunit les dirigeants des nouveaux pays issus de la décolonisation (pour la plupart asiatiques).
Elle est considéré comme l’acte de naissance du « Tiers-Monde ». En effet les dirigeants participant à cette conférence affirment l’existence politique du Tiers-Monde.
Cette conférence apporte son soutien aux peuples subissant encore la domination coloniale (conférence relais entre l’Asie décolonisée et l’Afrique), elle se pose aussi comme une « Internationale des pauvres » selon les termes de l’Egyptien Nasser et affirme « La mort du complexe d’infériorité » selon Léopold Sedar Senghor . Elle refuse la division de la planète en deux blocs.

5. Que font les petites souris ? Par quoi semblent-elle être attirée ? Que veut montrer Plantu par ce dessin ?

Les petites souris se divisent ; elles semblent être attirées par le son des flûtes. Plantu veut montrer l’échec du mouvement des non-alignés. Ainsi, le Tiers-Monde se divise à son tour entre pro-soviétiques (Cuba, Guinée, Ghana, Mali, Irak Algérie) et pro-occidentaux (Arabie Saoudite, Maroc, nombreux pays d'Amérique latine).
En effet les deux Grands cherchent à étendre leur sphère d'influence (néocolonialisme ? ) et souvent leurs conflits dans le Tiers-Monde (Vietnam). De leur côté, les pays du Tiers Monde font appel aux grands pour régler à la fois leurs difficultés économiques et pour trancher leur propres litiges. Il leur est donc difficile, voire impossible, de rester non-alignés !

corrections proposées par L.BRUN et E. DEVAUX

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !