Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Apr

Correction du devoir commun seconde

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

Exercice 1. Vérifier ses connaissances (5 points)
 
1. Quelles sont les points communs et les différences entre bible hébraïque et bible chrétienne
La Bible chrétienne se compose de la bible hébraïque (Ancien testament) et possède en plus le Nouveau testament
2. Donnez la définition de messie
Envoyé de Dieu (ou roi désigné par Dieu) et sauveur annoncé par les prophètes
3. Donnez une définition d’humanisme
Mouvement historique et intellectuel de la Renaissance européenne qui se caractérise par l'étude des textes antiques propre à dégager un modèle de prefection humaine et un idéal de vie fondé sur l'éducation
4. Donnez la définition de commande
Le commanditaire définissait le sujet de l'oeuvre, sa taille, les matériaux à utiliser et les frais engagés, tous éléments que l'artiste devait respecter.
Exercice 2. Analyse d'un ensemble documentaire et rédaction d'une réponse argumentée  (15 points).
document 1. La Chine

document 2. La démographie de la Chine
(population en millions d'habitants et naissances pour 1 000 habitants)

document 3. La disponibilité aliemnatire en Chine
année
Calories par jour et par habitant
1960
1 500
1970
1 800
1980
2 200
1990
2 700
2000
3 000
document 4. Un riz génétiquement modifié pour 2005 ?
Chaque hectare de terre cultivée, qui devait déjà assurer la base alimentaire de cinq personnes au début des années 1950 doit en nourrir plus de 10 aujourd'hui (… ); une révolution verte est intervenue depuis une vingtaine d'années, faisant passer le blé de 10 quintaux à l'hectare des années 1960 à 30-40 quintaux aujourd'hui, le riz de 30 à 60 quintaux, le maïs de 15 à 45 quintaux. L'intensification s'exprime aussi par l'existence de plusieurs récoltes annuelles sur une même parcelle.
D'Ici 2020, la Chine aura 200 millions de bouches supplémentaires à nourrir. Comment faire face à ce gonflement de la demande ? L'expansion des surfaces mises en rizières est entravée par l'urbanisation croissante des régions deltaïques du Sud, qui accapare les meilleures terres, et par la multiplication des périodes de pénurie d'eau, qui touchent d'autres régions du pays. A cela s'ajoutent d'autres motifs de préoccupation : dégradation des sols et pollution de l'eau pour l'irrigation. (…).  La Chine doit donc impérativement augmenter sa production si elle veut éviter une hausse des prix, avec pour conséquence le danger d'une agitation sociale.
De nouvelles variétés et méthodes de culture apporteraient peut-être la réponse espérée. Cette année, l'IRRI* a commencé à récolter des prototypes d'une nouvelle souche* qui pourraient accroître les rendements de 25 % tout en consommant moins d'eau. Au lieu de repiquer de jeunes plants dans des rizières inondées, les chercheurs testent des graines prégermées qui sont plantées directement dans des champs boueux. Les cultivateurs chinois ont par ailleurs développé des techniques d'économie d'eau qui autorisent les cultures dans des champs inondés par intermittence seulement. On procède à l'irrigation des rizières, puis on l'arrête ou on l'interrompt pendant un temps, jusqu'à ce que le sol devienne presque sec. Les chercheurs de l'IRRI expérimentent également de nouvelles méthodes visant à réduire l'infiltration de l'eau à travers les crevasses du sol, à éliminer les mauvaises herbes et à réduire les besoins en eau en nivelant les rizières. La perspective de créer un nouveau "superriz" fait naître de grands espoirs... et des polémiques. Dans des conditions idéales d'exploitation, le prototype pourrait donner des rendements assez élevés pour produire 100 millions de tonnes supplémentaires par an, soit une quantité suffisante pour nourrir 450 millions de personnes (…) . Elle est aussi génétiquement plus résistante aux maladies et aux insectes, et la saison de croissance peut se réduire à cent jours seulement.
 
D'après P. Trolliet, La Géographie de la Chine, PUF, coll. "Que sais-je ? " n° 1738, 2000
D'après L'Observateur de l'OCDE, n° 201, 1996
D'après The Asian Wall Street Journalpublié dans Courrier International, 22/07/1999
 
* IRRI : Institut international de recherches sur le riz
* un "superriz" génétiquement modifié
Première partie : Analyser l’ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes :
 
1. Localiser la Chine (doc. 1)
La Chine se localise en Asie de l’Est. Ce pays est délimité au Nord par La Russie, au Sud-Ouest par l’Inde et à l’Est par le Japon et l’Océan Pacifique.
 
 
2. Comment la population chinoise a-t-elle évolué ces cinquante dernières années ? Comment appelle-t-on ce phénomène ? Expliquez (doc. 2).
La population chinoise a fortement augmenté ces cinquante dernières années; On appelle ce phénomène la transition démographique.
Dans un premier temps les taux de natalité et de mortalité sont élevés : faible accroissement de population
Lors de la phase 1 de la transition, le taux de mortalité baisse et le taux de natalité restent élevé : àtaux d’accroissement élevé.
Lors de la phase 2 de la transition, le taux de natalité baisse à son tour : le taux d’accroissement reste élevé mais diminue
Lorsque la transition est achevée, les taux de natalité et de mortalité sont faibles ; le taux d’accroissement naturel est faible
On assiste ainsi aujourd’hui à une baisse du taux de natalité en Chine notamment en raison d’une limitation coercitive des naissances avec un ordre, au départ, assoupli aujourd’hui : « un seul enfant par couple » ; cela a porté ses fruits et aujourd’hui la Chine est à la fin de la transition démographique et assez proche d’une démographie moderne.
 
 
3. Quelle est la situation alimentaire de la Chine aujourd’hui ? A partir de quand la disponibilité alimentaire a-t-elle été suffisant (doc. 3) ?
 
 
La situation alimentaire est satisfaisante. (supérieur à 2 400 calories/jour/habitants). La disponibilité alimentaire a été satisfaisante depuis les années 1990.
 
 
4. Quel choix la Chine a-t-elle fait pour répondre dans un premier temps à l'augmentation de ses besoins alimentaires ? (doc. 4) Dans votre réponse expliquez la phrase soulignée.
Elle a réussi à faire face à l’augmentation de ses besoins alimentaires en augmentant sa production (recherche d’une certaine autosuffisance) : augmentation des rendements et augmentation du nombre de récoltes sur une même parcelle en un an.
C’est l’application d’une politique agricole appelée révolution verte.
Cette politique a été impulsée par l’Etat et consiste à associer de nouvelles variétés de graines (hybrides) des engrais, des pesticides, et l’irrigation. Les laboratoires de recherche étrangers et indiens ont joué un rôle important.
 
 
 
5. Quelles sont les limites de cette politique ? (doc. 4)
La révolution verte s’accompagne d’une dégradation des sols et une pollution de l’eau (pesticides, engrais) mais aussi d’ un épuisement des ressources en eau.
 
 
6. Dans quelles voies semble s’orienter désormais l’agriculture chinoise ? Pourquoi ? (doc. 4)
 
 
Elle s’oriente vers :
une agriculture raisonnée c'est à dire plus respectueuse de l'environnement (moins d'eau, moins de pesticides, d'engrais...)
la mise en culture de graines génétiquement modifiées (OGM) aux rendements plus élevés)
 
 
En effet la Chine va devoir dans les prochaines années nourrir une population croissante : en 2020 il y aura 200 millions de Chinois supplémentaires..
De plus l’intensification de l’agriculture a atteint son maximum et les parcelles cultivables diminuent au profit de l’urbanisation, il faut donc essayer de faire plusieurs récoltes par an.
 
 
 
Deuxième partie : à partir du travail réalisé et de vos connaissances personnelles, rédiger une réponse organisée au sujet suivant. : Comment la Chine parvient-elle à nourrir une population croissante ?
Réponse argumentée
 
 
1. Une population qui augmente
 
 
a. la situation démographique
une population qui a fortement augmenté : 1,2 milliards d’habitants aujourd’hui mais une diminution des naissances
b. la transition démographique qui s’achève 
définition de la transition démographique
 
 
2. Faire face au défi alimentaire : la révolution verte en Chine      
 
a. la recherche de l’autosuffisance : augmentation de la production par une augmentation (rendements et plusieurs récoltes par parcelle)
b. obtenue grâce à la révolution verte :
définition, engrais, pesticides, semences améliorés et irrigations
 
3. Les nouveaux défis
 
a. le défi démographique
b. le défi écologique (pollution de l’eau , dégradation des sols, pénurie d’eau, diminution des parcelles)
c. une agriculture raisonnée et l’espoir des OGM
Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !