Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 May

Réponse argumentée 5 sur les sans-culottes

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

Nous sommes en train de réaliser le cours sur la Révolution et les expériences politiques en France jusqu'en  1851. Au cours de notre étude, je vous ai demandé de réaliser,  à l'issue d'une étude de documents,  une réponse argumentée sur les sans-culottes. Réalisées par groupe de 3-4 élèves, les réponses argumentées sont donc publiées aujourd'hui (sans aucun remaniement de ma part). Vous devez lire les réponses argumentées de vos camarades et porter des commentaires en ligne(les autres internautes peuvent aussi faire des commentaires sur ces travaux). Les remarques portent aussi bien sur le fond que sur la forme. Le bilan de ce travail se fera en classe

 

Réponse argumentée du groupe 5

 

Pendant la Révolution Française, des personnes ont joué un rôle important pour dissoudre la Monarchie Absolue et créer une République.
Quelles sont ces personnes, quel rôle jouent-elles et comment ont-elles réussi à obtenir ce qu’elles désiraient ?
 
 
Les sans-culottes ne se recrutent pas uniquement dans les milieux populaires, les milieux les plus défavorisés. C’est un groupe homogène composé de paysans, de domestiques, de salariés, d’artisans, d’élites mais aussi de grandes personnalités tels que Marat, Hébert, Chaumette …
Les sans-culottes ne sont pas seulement des hommes, mais aussi des femmes. Celles-ci participent aux débats, aux sections et aux manifestations.
Ils portent un bonnet phrygien (allusion aux esclaves affranchis sous l’Antiquité) et un pantalon long en bure rayée (pour s’opposer à l’aristocrate). Ils ont une pique (emblème du militant) et une cocarde tricolore (symbole de l’unité de la nation).
Les sans-culottes s’opposent à l’aristocrate, notamment par leur tenue vestimentaire. L’opposition passe donc par le vêtement.
Le mouvement sans-culotte est un mouvement urbain qui touche les villes et surtout les grandes villes.
 
 
Les sans-culottes sont partisans d’une démocratie directe et non représentative. Les décisions sont prises avec leur participation directe. Ils sont là pour diriger.              
Ils sont attachés au principe d’égalité mais aussi à la propriété car certains sont des paysans, des artisans, donc des propriétaires.
 
 
Les sans-culottes interviennent notamment grâce à la violence corporelle, dans le domaine économique en obligeant la Convention à prendre certaines mesures dont la loi du Maximum qui consiste à ne pas dépasser un prix indiqué ( septembre 1793).
Ainsi, ils ont réussi à avoir, en partie, ce qu’ils désiraient.
 
 
 
Si les sans-culottes ont joué un rôle important, en dépit de leur volonté et de leur courage, il y eut des inégalités dans le fondement de la Première République, inégalités qui disparaîtront bien plus tard.
Commenter cet article

Elfie 06/05/2007 22:21

beaucoup de répétition de "les sans culottes" qui alourdissent!

alexis 06/05/2007 21:26

assez bon paragraphe malgré quelques idées pas assez détaillées é des erreurs d'orthographe

clement r 06/05/2007 21:26

certain points peu developpés, dmg

clément be 06/05/2007 21:15

certaines parties ne sont pas assez dévellopées

marie-pierre 06/05/2007 19:48

on attendais un paragraphe plus important  développant les idées et les actions révolutionnaire ; cependant ce qui a été écrit le fût bien

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !