Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Dec

Bilan des actions menées au mois de novembre 2012

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Projet Mémoires de la guerre d'Algérie

 La rencontre avec Albert Ducloz (le 19 novembre)

 

 

albertducloz

 

 

 

"Lorsqu'il a redécouvert les lettres qu'il envoyait à sa famille durant son service militaire en Algérie, il s'est rendu compte que beaucoup de ses souvenirs ne correspondaient pas avec ce qu'il avait écrit à l'époque. Ceci soulève la question de la confiance que l'on peut accorder aux témoignages, même si leur inexactitude n'est pas volontaire. Il a aussi évoqué un autre point important : la « spirale » de la violence, où chaque acte de violence n'est qu'une réponse à un autre. Chaque crime s’enchaîne, ce qui donne naissance à une guerre dont aucun des partis ne se sent responsable. Albert Ducloz nous a finalement conté quelques souvenirs d'Algérie, ses impressions à son arrivée, ses moments difficiles, les tâches qui lui étaient confiées, etc."

 

Angélique

 

 

La projection du film Le « mouchoir » de mon père de Farid Haroud (le  22 novembre)

 

"Nous sommes allés voir un film documentaire réalisé par Farid Haroud intitulé «  Les mouchoirs de mon père »  qui raconte l’histoire d’une famille de Harkis qui s’exile en France a l’issu de la guerre d’Algérie. Ce film se centre sur la famille du réalisateur qui accepte de témoigner de son expérience passée, ce qui permet à Farid Haroud de retracer la vie de son père quand il était plus jeune.  Il essaye de suivre les traces de son père à l’aide d’un mouchoir qu’il avait brodé en prison : on peut y lire les différents noms de la famille d’Haroud, les noms des villes où il a été retenu prisonnier par le FLN (front de libération nationale) et les différents camps de l’armée française par où il est passé.  Ce film est assez touchant car il retrace l’histoire entière d’une famille de Harkis et permet de mieux comprendre la position des Harkis après la guerre d’Algérie. On peut dire que le témoignage de cette famille nous éclaire sur les conditions de vie des familles de Harkis en France, le décalage entre la France et l’Algérie et la volonté d’oubli de la vie en Algérie de la famille de Farid Haroud. Ce film nous a beaucoup intéressé et nous avons été très heureux de pouvoir assister à sa projection a la médiathèque de Saint-Etienne !"

 

Simon et Jordan

 

 

"C'est un film très touchant, qui témoigne du sort des harkis après la guerre d'Algérie."

 

Angélique

 

 

"A travers ce mouchoir se reflètent douleur et tristesse tout comme l’amour qu’il porte à sa famille éloignée de lui. C’est pourquoi son fils décide de faire la même chose, en traçant sur un autre bout de tissu le parcours qu’il a effectué pour retracer une partie de la vie de son père."

 

Emma et marine

 

La rencontre avec Didier Daeninckx (le 30 novembre)

 

 

 

 

"Cette rencontre à la médiathèque de Saint-Etienne nous a permis de restituer les faits de la nuit du 17 octobre 1961 que Daenincxk a traité dans son roman, mais aussi de comprendre dans quelles circonstances il a publié cet ouvrage. Ce travail « d’interview » nous a permis d’approfondir les recherches sur notre projet mais aussi de nous renseigner sur cet événement tabou caché par l’opinion publique. Nous avons beaucoup apprécié cette rencontre car l’auteur était très ouvert et s’intéressait beaucoup à notre projet."

 

Simon et Jordan

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !