Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Apr

Correction Bac Blanc TS1/2/3

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Archives terminale S

Découvrez ci-dessous des pistes de correction pour les deux sujets de composition qui vous étaient proposés vendredi matin.

 

 

Sujet 1 : L’empire colonial français de la fin de la Première Guerre mondiale à 1962 : de l’apogée à la disparition

 

délimitation thématique, géographique et chronologique du sujet : le sujet proposé est un sujet descriptif. Il nous invite à décrire l’évolution de l’empire colonial français.

Il faut se demander à quoi correspond cet empire colonial géographiquement (sur quels continents s’étend-il ? quelle est sa superficie ? empire continental ? empire maritime ?)

les bornes chronologiques et les deux termes qui les accompagnent donnent également des pistes pour traiter le sujet.

  • La fin de la première guerre mondiale est considérée comme l’apogée de l’empire. Cet empire est donc déjà constitué. Inutile de revenir sur la conquête (cet aspect pourra éventuellement être évoqué en introduction). Le terme d’apogée suppose aussi de voir comment s’organisait cet empire une fois l’autorité de la métropole consolidée (quelles relations la métropoles entretenait avec ses colonies ?). Cette borne invite toutefois à mesurer l’impact du premier conflit mondial sur cet empire. Ce moment d’apogée suppose-t-il pour autant un empire totalement pacifié ? 
  • 1962 : cette correspond à la fin de la guerre d’Algérie et aux accords d’Evian reconnaissant l’indépendance de l’Algérie par la France. C’est aussi la fin d’un processus : celui de la décolonisation amorcé dès 1945. Quelles sont les raisons de la disparition de cet empire colonial ? Commet la métropole a-t-elle réagit face aux revendications indépendantistes ?

 

 

I. Le deuxième empire colonial au monde

 

1. Rapide présentation géographique

2. Un mode d’administration qui s’adapte aux situations locales

 

a. l’idéologie officielle : une volonté d’intégration

b. colonie de peuplement et colonies d’exploitation

c. administration directe et administration indirecte

 

3. Des colonies au services de la métropole : la mise en place d’une économie de traite

 

II. La disparition de l’empire colonial français : des causes multiples

 

1. Les facteurs internes du processus de décolonisation

 

a. Un empire qui n’a pas été totalement pacifié

b. L’essor d’une élite locale

c. L’impact du second conflit mondial

 

2. Les facteurs externes du processus de décolonisation

 

a. Le rôle de l’ONU

b. La décolonisation, enjeu de guerre froide

c. Une dynamique irréversible

 

 

III. La décolonisation de l’empire colonial français : entre négociation et répression

 

1. Les indépendances concédées 

 

a. Maroc et Tunisie

b. L’Afrique noire

 

2. Les indépendances arrachées : les guerres coloniales

 

a. L’Indochine (1946 – 1954)

b. L’Algérie (1954 – 1962)

 

 

 

Sujet 2 : l’Europe, au cœur de la guerre froide (1947-1991)

 

Le sujet est clairement délimité sur le plan chronologique et géographique : Il est centré sur l’Europe au sens large et les deux dates qui cernent le sujet ne posent pas de réelles difficultés. L’année 1947 peut-être considérée comme le début de la guerre froide avec la réaction officielle des Etats-Unis face à l’expansionnisme soviétique en Europe notamment. L’année 1991 marque l’effondrement de l’URSS et la fin de la guerre froide.

Il s’agira de montrer en quoi l’Europe a été le reflet et le théâtre  de la confrontation entre les deux Grands (périodes de tension et de détente, crises)

On peut donc en déduire  la problématique suivante : En quoi l’Europe est-elle un enjeu de la rivalité entre les Deux Grands ?

Le plan qui s’impose par évidence pour ce type de sujet est un plan chronologique

 

 

 

I. Une Europe,  objet de convoitise et de tensions à l’origine de la rupture de la Grande Alliance (1947-1962)

 

1. Une Europe libérée du nazisme qui divise les deux Grands

 

a. Le non respect des accords de Yalta (rappel de la situation en Europe, du discours de Fulton en 1946)

b. La réaction des Etats-Unis (doctrine Truman et plan Marshall)

c. La riposte soviétique (Doctrine Jdanov et Kominform)

 

2. Une Europe divisée selon la logique bipolaire

 

a. Europe de l’Ouest et Europe de l’Est (démocraties libérales et démocraties populaires)

b. Une Europe qui intègre la logique des alliances (OTAN, théorie des représailles massives, OECE, Pacte de Varsovie, COMECOM)

 

3. l’Europe, théâtre de  crises graves

 

a. Le Blocus de Berlin

b. La construction du mur de Berlin

 

II.  L’Europe  dans la détente (1962 – 1975)

 

1. L’Europe au cœur de la détente

 

a. De la coexistence  pacifique à la détente

b. Les signes de la détente (ostpolitik, accords d’Helsinki)

 

2. Une Europe qui tente de s’émanciper de la tutelle des Deux Grands

 

a. Contestation à l’Ouest : La France et sa politique de grandeur  (indépendance nucléaire, retrait du commandement militaire de l’OTAN, contestations diplomatiques), Une Europe qui se construit

b. Contestation à l’Est : le Printemps de Prague

 

 

III.  Une guerre froide qui s’achève en Europe

 

1. Les derniers feux de la guerre froide

 

a. La crise des euromossiles

b. les accords de Washington et le démantèlement des euromissiles

 

2. L’émancipation de la tutelle soviétique

 

a. Glasnost et Pérestroïka

b. L’effondrement du bloc soviétique (les différentes révolutions)

 

3. Le réveil des nationalismes et la disparition de l’URSS

 

Conclusion

 

Réunification de l’Allemagne, extension du modèle de la démocratie libérale à l’Est, poursuite du processus de construction européenne  et élargissement de l’OTAN vers l’Est

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !