Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 May

Correction devoir sur Shanghai

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

 

Document 1. Shanghai, une ville littorale.

 

 

cartechine.JPG

 

 

  

 

Document 2. Évolution de la démographie de Shanghai depuis 1850 (en millions)

 

année

1850

1900

1950

1960

1970

1980

1990

1995

Population

0.27

0.6

5.8

7.1

8

11.5

13.35

13.6

 

Document  3. Shanghai, en marche vers la modernité

 

La cité proprement dite s'étend sur 280,45 km2 (…) (soit 4,4 % de la municipalité de Shanghai). La densité est l'une des premières du monde mais coïncide avec un vieillissement dramatique du parc urbain et une insuffisance des équipements élémentaires (…. )

(…) Au cœur même de la cité, les densités deviennent encore plus importantes: près de 50 000 hab./km2! Il y a donc surpeuplement dans la mesure où les logements sont devenus très insuffisants : la surface habitable par personne est très réduite. (…). La croissance industrielle désordonnée a contribué à dégrader le centre (…). Dans ces conditions, la principale cause de déséquilibre provient de la trop grande concentration des industries au cœur de la ville, mêlant résidences et usines sur de petits espaces. La plupart des entreprises sont en effet localisées dans les vieux arrondissements très peuplés, soumis à la pollution, aux rejets de fumées, aux déchets, aux eaux usées. (…)

La modernisation rapide de Shanghai, devenue le symbole d'une nouvelle Chine, pose des problèmes complexes. Trois millions de Chinois des provinces sont arrivés dans la ville en 1996 et, inversement, de nombreux habitants du centre sont obligés de s'en aller. Les nouveaux arrivants acceptent des salaires très bas et envoient de l'argent à leurs familles. (…). Les habitants du centre-ville sont relégués à la périphérie car on détruit pour reconstruire, pour agrandir une avenue, tracer une autoroute, installer des bureaux. De toute façon, les anciens habitants ne sont pas relogés dans ces nouveaux quartiers car ils deviennent trop chers. Ainsi entre 1992 et 1995, 250 000 personnes sont parties du centre vers les lointaines banlieues. Les habitants du quartier sont dispersés mais trouvent de meilleures conditions de logement (…).

 

J.P. PAULET, Géographie urbaine, Armand Colin, coll. « Géographie », 2000, p. 160-161

 

 

 Document 4. L'extension urbaine de Shanghai.

 

 

shanghaicarte.JPG

 

 

 

 

 

1. Localisez Shanghai (doc. 1). Indiquez son poids démographique ? Comment appelle-t-on ce type de ville ? (doc. 2)

 

Shanghai est une ville située sur la façade littorale Est de la Chine et bordant le fleuve Yangse

Sa population était estimée à 13.6 millions d'habitants en 1995.

Il s'agit donc d'une mégapole car sa population est supérieur à 8 millions (seuil démographique défini par l'ONU)

 

2. Comment a évolué sa population ?  A quel rythme ces dernières années ?  Comment expliquez-vous cette évolution démographique ? (doc. 2)

 

La population a fortement augmenté. (multipliée par 50 entre 1850 et 1995). Mais on constate un certain ralentissement aujourd'hui.

Cette croissance démographique est liée à plusieurs facteurs :

 

Accroissement naturel (malgré la politique de l'enfant unique, les générations en âge de procréer sont nombreuses)

L'exode rural

 

3. Quelles sont  les caractéristiques du centre ville de Shanghai (la cité) ? (doc. 3).

 

3 critères essentiels caractérisent le centre de Shanghai :

 

Une très forte densité de population (surpeuplement)

Un centre vétuste

Un centre qui abrite des activités industrielles nombreuses et qui est fortement pollué (rejets de fumées, eaux usées…)

 

4. Quelle évolution connaît-il depuis quelques années ?  Quelles en sont les conséquences paysagères, fonctionnelles et sociales ? (doc. 3)

 

Depuis quelques années, Shanghai se modernise et le centre ville est rénové : maisons détruites, constructions d'avenues, d'autoroutes, de bureaux…. Les conséquences de cette rénovation sont multiples

 

Conséquences sociales : départ des populations les plus pauvres du centre vers la périphérie (la rénovation entraîne une hausse des loyers que les plus pauvres ne peuvent pas payer)

 

Conséquences fonctionnelles : les activités tertiaires se multiplient, les activités industrielles sont délocalisées en périphérie.

 

Conséquences paysagères : disparition de la vieille ville, du patrimoine urbain et industriel et construction d'immeubles modernes, de voies de communications)

 

La ségrégation spatiale (sociale, fonctionnelle) s'accentue.

 

5. Quelles autres parties de Shanghai se développent de part et d'autre de la vieille ville et de la ville coloniale ?  Qu'accueille chacune d'entre-elle? (doc. 3 et 4)

 

à l'Ouest,  la banlieue s'étale et accueille à la fois les paysans venus chercher du travail en ville et les habitants du centre chassés par la rénovation urbaine (Banlieue dortoir).

 

à l'Est sur l'autre rive de la rivière Huangpu se développe une nouvelle zone économique (nouvelle ville de Pudong). Elle borde le fleuve Yangze et donne accès à la mer (interface maritime). Cette zone abrite aussi des industries d'exportation (produits manufacturés) que des activités de pointe (technopôle)

 

6. A partir du travail réalisé, rédigez une réponse argumentée qui traite le sujet suivant : La croissance urbaine et ses manifestations à Shanghai

 

I. Shanghai : une ville confrontée à une forte croissance urbaine

 

1. localisation

2. caractéristiques démographiques (une mégapole, essor rapide, ralentissent actuel)

 

II. Un centre en cours de rénovation

 

1. un centre vétuste, surpeuplé et pollué

2. une rénovation urbaine aux conséquences multiples (sociales, paysagères, fonctionnelles)

 

III. L'essor des périphéries (l'étalement urbain)

 

1. A l'Ouest, la constitution de  banlieues dortoir loin du centre

2. A l'Est, la nouvelle zone économique de Pudong

 

Conclusion : une ville qui s'étale et qui connaît une ségrégation spatiale de plus en plus marquée


Commenter cet article

Christelle 14/12/2015 21:44

J'aime bien

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !