Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Oct

IV. Les Etats-Unis, entre hégémonie et contestation (depuis 1991)

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Terminale S

Comment les Etats-Unis affirment-ils leur superpuissance après  la guerre froide ?

 

Exercice 1. La volonté d’instaurer un nouvel ordre mondial

 

1. Présentez le  document 1 en replaçant dans le contexte de l’époque

2. Quelles conclusions George Bush tire-t-il de la chute du communisme ?  (document 1)

3. Quel fut le premier conflit de l’après guerre froide ? Comment cette crise a-t-elle géré ? Quel rôle les Etats-Unis y ont-ils joué ? (document 1, chronologie indicative, cours de 1ière )

4. Montrer néanmoins que durant cette période le Sénat américain entend préserver les intérêts des Etats-Unis par une politique unilatérale (chronologie indicative)

5. Quel modèle économique les Etats-Unis entendent-ils faire triompher ?  (Chronologie indicative)

 

Exercice 2. Le choc du 11 septembre 2001 : la fin de l’hyperpuissance ? 

 

1. Rappelez rapidement ce qui s’est produit le 11 septembre 2001.

2. Quelles furent les conséquences immédiates ?

3. Comment G. W. Bush justifie-t-il l’intervention en Irak en 2003 ? (document 2)

4. Quelle différence  majeure  peut-on faire avec l’opération tempête du désert lancé en 1991 ? (documents 3 et 4)

5.  Montrez que la politique américaine fait l’objet de nombreuses critiques dans le monde (document 3 et 4)

 

Exercice 3. Une hyperpuissance en déclin ?

 

1. A quelles difficultés internes sont aujourd’hui confrontés les Etats-Unis (chronologie indicative)

2. Comment se traduit la remise en cause de la domination américaine dans le monde ? Nuancez votre propos (document 5 à 7).

3.  Comment Barack Obama envisage-t-il la place des Etats-Unis dans le monde ? (document 8)

4. En quoi est-il néanmoins en rupture avec G. W. Bush ? (document 8)

 

Chronologie indicative

 

1986-1994 : Participation des Etats-Unis à l’Uruguay Round (cycles de négociations internationales ayant eu lieu dans le cadre de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) et qui  a finalement donné naissance à l'Organisation mondiale du commerce (1995).

1991 : 1ière guerre du Golfe sous l’égide l’ONU

1994 : Accord de libre échange nord-américain (ALENA)

1997 : Le Sénat américain refuse de ratifier  les accords de Kyoto sur l’émission des gaz à effet de serre

1998 : le Sénat américain refuse d’adhérer à la Cour pénale internationale

1999 : Le Sénat américain refuse de ratifier  le traité d’interdiction complète des essais nucléaires

2000-2008 : G.W. Bush, républicain, est le 43° président des Etats-Unis

2007 : le système des subprimes s’effondre et plonge les Etats-Unis dans la crise : de nombreux américains surendettés ne peuvent rembourser leur prêt ; le système bancaire américain est ébranlé. La crise financière devient économique et sociale. 

2008 - ? : Barack Obama, démocrate est le 44° président des Etats-Unis

 

Document 1.  Les Etats-Unis, « leaders du monde libre »

 

 Nous nous réunissons ce soir au cœur d’un des moments les plus graves et les plus prometteurs de notre histoire et de l’histoire de l’humanité.

Lors des douze derniers mois, le monde a connu des changements de dimension quasi biblique. (…) Le communisme est mort cette année. (…) Ce qui vient de se produire est, dans ma vie, dans nos vies, dans le monde entier est de toute première importance : par la grâce de Dieu, l’Amérique a gagné la guerre froide. (…)

Un soir de l’année passée, je vous ai parlé d’un moment grave. Les forces américaines venaient tout juste de déclencher l’opération Tempête du Désert. Après quarante jours dans le désert et quatre jours dans la ville (…), nous venions de libérer le Koweït. Peu de temps après, Israël et le monde arabe recommençaient à parler sérieusement de paix, une première historique. (…)

Certains affirment que nous pouvons à présent nous détourner du monde, que nous n’avons aucun rôle particulier, aucune place spéciale. Mais nous sommes les Etats-Unis d’Amérique, le leader du bloc occidental, devenu le leader du monde libre. Et aussi longtemps que je serai Président, je continuerai à apporter mon appui au développement de la liberté n’importe où dans le monde, non par arrogance, non par altruisme, mais pour la sûreté et la sécurité de nos enfants. C’est un fait : la force au service de la paix n’est pas un vice, l’isolationnisme au service de la sécurité n’est pas une vertu. 

 

George Bush, discours sur l’état de l’Union, 28 janvier 1992.

 

 

Document 2. George W.  Bush s'exprime à la télévision américaine

 

G.W  Bush dénonce un « axe du mal » qui menace le monde du terrorisme et de la prolifération des armes de destruction massives. S’appuyant sur le concept de « guerre préventive », il décide de détruire le régime de Saddam Hussein sans obtenir le soutien de l’ONU.

 

"Chers concitoyens. A cette heure, les forces américaines et de la coalition ont engagé les premières opérations militaires pour désarmer l'Irak, libérer son peuple et défendre le monde contre un grave danger. (…)

Les ennemis que vous affrontez vont connaître vos capacités et votre courage, le peuple que vous libérez va être témoin de l'esprit honnête et honorable de l'armée américaine. (…)

Aider les Irakiens à devenir un pays uni, stable et libre va requérir notre engagement de tous les instants. Nous venons en Irak avec respect pour ses citoyens, leur grande civilisation et les religions qu'ils pratiquent. Nous n'avons pas d'autre ambition en Irak que d'écarter une menace et remettre le contrôle de ce pays entre les mains de son propre peuple. (…)

Notre nation s'engage dans ce conflit à contrecœur mais nous sommes sûrs de nos objectifs. Les peuples des Etats-Unis, de nos amis et alliés ne vivront pas à la merci d'un régime hors-la-loi qui menace la paix avec des armes de destruction massive. (…)

Mes chers compatriotes, les menaces qui pèsent sur notre pays et le monde seront éliminées. Nous traverserons cette période de périls et propagerons la paix. Nous défendrons notre liberté. Nous apporterons la liberté aux autres. Et nous vaincrons.

Que Dieu bénisse notre pays et tous ceux qui le défendent."

 

Allocution du  jeudi 19 mars 2003 et reproduite par le journal Le Monde le 20 mars 2003

 

 

Document 3. la guerre en Irak : une intervention sans l’ONU.

 

ONUirak.JPG

 

 Le Monde, 21 mars 2003

 

 

Document 4. L’intervention américaine vue par la presse Suisse

 

 ONUirak2.JPG

 

 

 les 24 heures de Lausanne, 20 mars 2003

 

 

Document 5. Part des exportations mondiales de marchandises en 2011 (en %)

 

1953

1983

2010

Etats-Unis

18,8

11,2

8,6

Japon

1,5

8

5,2

Chine

1,2

1,2

10,6

Reste de l’Asie

10,7

9,9

15,8

Allemagne

5,3

9,2

8,5

Royaume-Uni

9

5

2,7

France

4,8

5,2

3,5

CEE/UE

 

31,3

34,7

Source : OMC, 2011.

 

 

 

 

Document 6. Les dix premiers PIB mondiaux en 2011. (Source : FMI, 2011) 

Pays

PIB en milliards de $

Etats-Unis

15 065

Chine

6988

Japon

5855

Allemagne

3629

France

2808

Brésil

2518

Royaume-Uni

2481

Italie

2246

Russie

1885

Inde

1843

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document 7. Les dépenses militaires en 2010 (source : SIPRI).

Pays

Dépenses (en milliards de $)

% du PNB

Etats-Unis

687

4,8

Chine

114,3

2,1

Royaume-Uni

59,6

2,7

France

59,3

2,3

Russie

52

4

Japon

51

1

Arabie Saoudite

45,2

10,4

Allemagne

45,2

1,3

Inde

41,3

2,7

Italie

37

1,8

Total mondial

1630

 

 

 

Document 8. « Maintenir le leadership des Etats-Unis »

 

Nous recherchons la sécurité de notre Nation, de nos alliés et de nos partenaires.

Nous recherchons la prospérité qui découle d’un système économique international ouvert et libre.

Et nous recherchons un ordre international juste et durable, où les droits et les responsabilités des nations et des personnes sont respectés, notamment les droits fondamentaux de tout être humain. (…)

Par opposition à la vision meurtrière des extrémistes violents, nous nous joignons, dans le monde entier, à nos alliés et partenaires, qui viennent d’être démontrées par la mission réussie de protection du peuple libyen(1), nous offrent de nouvelles occasions de partager le fardeau.

Faire face à ces défis ne relève pas seulement de l’armée, et c’est pourquoi nous avons renforcé tous les outils de la puissance américaine, y compris la diplomatie et l’aide au développement, le renseignement et la sécurité intérieure. (…) Alors que nous terminons les guerres actuelles et que nous reformatons(2) notre armée, nous allons conserver des forces militaires agiles, flexibles et prêtes à réagir à toutes les situations. (…)

Les choix fiscaux auxquels nous sommes confrontés sont difficiles, mais cela ne doit faire aucun doute – ni ici aux Etats-Unis, ni dans le monde - nous conserverons une armée qui est la force de combat la mieux entraînée, la mieux dirigée et la mieux équipée de l’histoire. Et dans un monde changeant qui réclame notre leadership, les Etats-Unis d’Amérique resteront la plus grande force pour la liberté et la sécurité que le monde ait jamais connue.

 

Barack Obama, préface au rapport Maintenir le leadership mondial des Etats-Unis : les priorités de la défense pour le XXIème siècle, présenté à Washington le 3 janvier 2012.

 

1. Intervention contre Kadhafi initiée en 2011 par la France et le Royaume-Uni.

2. Les effectifs de l’armée américaine sont diminués.

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !