Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Apr

Jean Pierre Lafée, appelé du contingent dans l'artillerie

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Projet Mémoires de la guerre d'Algérie

Découvrez les témoins qui ont accepté de participer à notre projet pédagogique et qui ont bien voulu répondre aux questions des élèves.

 

Jean Pierre Lafée est né le 21 décembre 1937 à Louis-Gentil (aujourd’hui Youssoufia – Maroc). Il est le cadet d’une famille de deux enfants. Son père exerçait le métier de chef géomètre tandis que sa mère  était femme au foyer. Issu d’un milieu chrétien, il grandit dans le bled marocain dans un univers cosmopolite : Arabes, Juifs, Espagnols, Italiens se côtoient sans animosité et dans le respect des coutumes de chacun.

Lors du soulèvement des ouvriers des mines de phosphates de Khouribga en août 1955 contre le protectorat, il est encerclé avec sa famille pendant 48 heures. Ces évènements ont contribué a accéléré les négociations pour l’indépendance du Maroc

Jean Pierre Lafée poursuit sa scolarité au lycée Jacob Holtzer à Firminy ; il  intègre par la suite le secteur de l’industrie pétrolière et y fait carrière. Il aide ainsi au démarrage d’installations chimiques, pétrochimiques et pétrolières. Il a également assuré la formation de délégations étrangères sur certains procédés.

Marié en 1960, après son retour d’Algérie,  il est le père d’une fille.

Aujourd’hui à la retraite, Jean Pierre Lafée n’en est pas moins très actif. Il pratique la voile et fabrique des cerfs-volants pour handicapés et pour des enfants ; lorsqu’il est sollicité, il anime des conférences sur le pétroles pour des écoles et des associations. Il a également participé à la rédaction de livres sur sa commune (Saint Romain les Atheux). 

 

 

algerie 4326

 

 

 

algerie 4400

 

 

Jean Pierre Lafée est mobilisé de 1958 à 1960  et effectue la plus grande partie de son service dans la région de Tizi Ouzou en grande Kabylie (15 mois environ). Il sert alors dans l’artillerie et est affecté au poste de commandement et de tir. Responsable au PC tir, il est chargé de définir la trajectoire et l’orientation des canons. Il participe également à plusieurs opérations et embuscades de nuit dont la fameuse opération « Jumelles ». Lancée par le général Challe, elle avait pour but de démanteler les structures politiques, administratives et militaires du Front de Libération Nationale en Kabylie. Elle mobilise entre le 22 juillet 1959 et le 04 avril 1960 des milliers d’hommes. Ces expériences ont été particulièrement traumatisantes pour un jeune homme alors âgé de 21 ans.

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !