Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Dec

L'Europe, un continent en cours d'unification ?

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #première

 

Document 1. Les pays membres  de l’espace Schengen (1)

 

La convention d'application des accords de Schengen comprend 22 pays membres, parmi les 27 de l'Union Européenne (UE). On parle de "l'espace Schengen". La Bulgarie, Chypre, et la Roumanie demeurent encore hors de cet espace.

Le Royaume Uni et l'Irlande n'en font pas non plus partie, bien qu'ils participent à la coopération Schengen (coopération policière et judiciaire en matière pénale, lutte contre les stupéfiants, système d'information Schengen).

3 pays, la Norvège, l'Islande et la Suisse, bien qu'extérieurs à l'UE, sont associés à l'espace Schengen par un accord de coopération avec les pays signataires de la convention

 

D’après le site officiel de l’administration française, vie-publique.fr

 

L’espace Schengen désigne un espace de libre circulation des personnes entre les États signataires de l’accord de Schengen, nom de la bourgade luxembourgeoise où il fut signé le 14 juin 1985, et de la convention d’application de l’accord du 19 juin 1990, entrée en vigueur le 26 mars 1995.

 

 

euroland.JPG

 PIBeurope.JPG

 

 

 

Document 4. Les mouvements séparatistes en Europe

 

Plusieurs pays de l'UE font face à des revendications séparatistes de la part de communautés ou de régions qui aspirent à une plus grande autonomie, voire à une complète indépendance.

 

"la clameur politique émanant des mouvements régionaux ou des autorités centrales offre peu d'indices quant à des arrangements possibles à l'avenir. Le Vlaams Belang belge soutient des positions d'extrême droite sur de nombreuses questions politiques. Mais d'autres partis flamands, des socialistes aux libéraux, veulent aussi tirer l'autonomie de la région le plus possible vers l'indépendance totale. La Ligue du nord italienne est fermement à droite ; les séparatistes basques sont à l'extrême gauche, ce qui reflète en partie leur histoire anti-franquiste ; tandis que le SNP [Parti national écossais] est considéré comme un parti de centre-gauche. Pour les distinguer, il est probablement pertinent de déterminer si les régions sécessionnistes figurent économiquement parmi les plus faibles ou les plus fortes de leurs systèmes fédéraux respectifs. Il est vrai que les entités les plus pauvres seraient moins tentées de se séparer d'Etat riche, tandis que les régions riches - ou celles qui ont des ressources naturelles - pourraient désirer le contraire."

 

The Economist - Royaume-Uni  (01.03.2007)

 

 

 

 

 

Exercice 1. A l’aide de vos connaissances et des documents ci-dessous répondez aux questions suivantes.

 

1. Qu’est-ce qu’un continent ? Cette définition peut-elle s’appliquer à l’Europe ? Comment définir l’Europe ?

 

Un continent peut être défini comme une vaste  étendue de terres entourées d’eau. Cette définition ne s’applique pas à l’Europe car en réalité ce  n’est pas un continent au sens géographique du terme. Il est ainsi très difficile de tracer les limites du continent européen : les limites restent floues  Ces limites sont notamment difficiles à fixer à l’Est. L’Europe est un  fragment d’un continent plus vaste : l’Eurasie.

Les limites de l’Europe ne sont pas physiques mais culturelles, politiques, économiques : l’Europe n’est pas une données de la nature mais une idée. Cette idée a ainsi varié au cours du temps (Revoir l’exercice sur les visions de l’Europe selon Charlemagne, Napoléon, Charles de Gaulle).

 

 

2. Quel processus d’unification connaît l’Europe ? Quels sont les 6 Etats fondateurs ? Quels sont les candidats ? Quel est le pays dont la candidature pose problème ? Pourquoi ?

 

Le processus d’unification que connaît l’Europe est celui amorcé par le traité de Rome en 1957 signé par la France, l’Allemagne de l’Ouest (RFA), l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays Bas. Ce traité instaure un marché commun par la création d’une Communauté Économique Européenne (suppression progressive des barrières douanières entre les États membres, libre circulation des hommes, des marchandises et des capitaux). Devenue Union Européenne en 1992 avec la signature du traité de Maastricht, Elle compte depuis 2007 vingt-sept membres (doc. p. 22).  

 

Les pays candidats sont essentiellement des pays d’Europe centrale et orientale (Croatie, Turquie, Macédoine, Monténégro, Islande).

 La Turquie est le pays dont la candidature pose problème pour un certain nombre d’Européens.

 

Les opposants à cette candidature mettent en avant plusieurs arguments :

Argument géographique : l’essentiel du territoire turc est en Asie

Argument démographique : avec son poids démographique, la Turquie va peser fortement sur les décisions européennes.

Argument culturel : la Turquie ne partage le même mode de vie, la même culture que l’Europe.

 

3. Quel modèle politique triomphe et se diffuse depuis 1989 ? Où en Europe ?

 

Après l'effondrement du bloc soviétique et la disparition de l'URSS, le morcellement de l'Europe a pris une ampleur importante (disparition de l’URSS, de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie). Ce morcellement européen résulte essentiellement de la multiplication des Etats due à la mise en application du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.  Ce principe s’est ainsi traduit par l’apparition de nombreux Etats Nations. Parallèlement,  la démocratie se diffuse en Europe centrale et orientale.

 

4. Cette unification est-elle totale ?

 

L’unification de l’Europe n’est pas totale. L’Union Européenne se caractérise par sa diversité économique (opposition entre une Europe riche à l’Ouest et une Europe en difficulté à l’Est comme nous le montre le document 3), culturelle (Europe catholique au Sud, Europe protestante au Nord, Europe orthodoxe à l’Est).

Les documents 1 et 2 nous montrent que tous les Etats Européens ne font pas tous partie de l’espace Schengen et n’ont pas tous adopté l’euro comme monnaie. L’Union Européenne se caractérise une unité monétaire et juridique partielle

 

 

5. Quels sont les éléments qui risquent de remettre en cause ce processus d’unification ?

 

De nombreux Etats de l’Union Européenne sont confrontés à des mouvements séparatistes (Belgique, France, Italie…)

Ces mouvements nous rappellent que les divisions européennes sont plus historiques, culturelles que géographiques.

 

Exercice 2. A partir du travail réalisé, vous construirez une légende organisée et la carte qui permettent de répondre au sujet suivant : L’Europe, un continent en cours d’unification ?

 

 legende1.JPG

 

 

 

 

 legende2.JPG

Commenter cet article

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !