Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !

18 Nov

Précisions concernant les modalités de l’épreuve orale de Terminale S (option).

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #Terminale S

Épreuve maintenue pour la session  de Juin 2013 et la session de Juin 2014.

 


 Le cadre de l’épreuve orale est le suivant :


Durée : 20 minutes.
Préparation : 20 minutes.
L’épreuve est notée sur 20.
Le coefficient est celui des épreuves optionnelles : 2 si la discipline est choisie en première option, 1 si elle est choisie en seconde option (dans tous les cas, seuls comptent les points au-dessus de la moyenne).

 


La liste

Le candidat doit être  en possession, au moment de l’examen, d’une liste des questions et études traitées en classe, conformément au programme. Pour tenir compte des possibilités de travaux personnels (en autonomie ou au sein d’un groupe), la liste peut comporter la mention d’une ou plusieurs productions dont le candidat se munit au moment de l’épreuve. Cette production personnelle peut prendre des formes diverses, mais il ne s’agit pas d’une simple  collection de documents, pas plus d’un lourd dossier type TPE.

 


L’interrogation orale et les sujets

Le candidat doit répondre à un sujet parmi les deux proposés par l’examinateur. Le libellé de l’épreuve ne le précise pas, mais il est souhaitable que ces deux sujets portent sur des questions différentes du programme.
Il revient à l’examinateur de décider s’il demande au candidat d’utiliser une production personnelle, mais en aucun cas, l’épreuve ne consiste en une présentation formelle de cette production. Seule la prestation orale est évaluée, la production personnelle n’étant qu’un support pour permettre au candidat d’exposer ses recherches.
L’épreuve ne consiste pas non plus en une analyse de document(s) proposé(s) par l’examinateur ou amené(s) par le candidat.
Les sujets doivent être formulés de façon à ce que le candidat puisse y répondre en 10 à 12 minutes environ, afin de ménager le temps nécessaire au questionnement qui suit l’exposé. Rappelons que le texte de l’épreuve prévoit que ce questionnement « peut déborder le cadre strict du sujet ».


Recommandations pour la préparation de l’épreuve

L’exercice spécifique d’expression orale doit être travaillé dans le temps de la classe, sous des formes diverses qui ne seront pas systématiquement notées, et en se distinguant d’une simple « participation ». En effet, produire un discours explicatif et fluide, savoir mobiliser ses connaissances de manière pertinente, être actif dans un échange, formuler un avis ou simplement répondre à la question de l’interrogateur sans être déstabilisé, voici des capacités à travailler tout au long de l’année.

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !