Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 May

correction DS sur les totalitarismes

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #première

Sujet : Les régimes totalitaires en Europe (Italie, fasciste, Allemagne nazie, URSS stalinienne) pendant les années 20-30 : points communs et différences.
 
Vous rédigerez l’introduction et la conclusion ainsi que le plan détaillé de cette composition
 
Le XXe siècle voit l’apparition d’un nouveau type de régime politique qui est le totalitarisme. Les régimes totalitaires sont au départ des dictatures avec un homme au pouvoir soutenu par un parti unique. Ainsi, pour l’Italie fasciste, Mussolini est au pouvoir de 1922 à 1943. En Allemagne, le parti nazi s’impose en 1933 avec à sa tête Hitler de 1933 à 1945. Enfin en URSS, Staline parvient au pouvoir en 1928 pour y rester jusqu’en 1953.
Cependant, ces régimes dépassent la simple dictature pour devenir des régimes totalitaires. Peut-on établir un modèle de régime totalitaire ? Y’a-t-il des points communs entre ces trois régimes ?
Nous nous demanderons si il y a des circonstances favorables et communes à l’apparition de ces régimes. Puis nous tenterons de voir si on peut identifier des similitudes idéologiques. Nous terminerons notre étude sur la confrontation des pratiques totalitaires.
 
I. Des points communs dans la mise en place des régimes totalitaires
 
1. Des points communs structurels
 
a. 3 Etats sans culture démocratique où les masses ont longtemps été écartées du pouvoir :
- Allemagne et Russie : deux empires autoritaires jusqu’à la Première Guerre Mondiale
- suffrage universel appliqué pour la première fois en Italie en 1919
 
b. 3 Etats à la recherche d'une cohésion, d'une unité nationale :
 
- Italie unifiée en 1870
- Allemagne unifiée en 1871
- Russie : un gigantesque Etat multinational (Russes, Finlandais, Polonais, Roumains…)
 
2. Des points communs conjoncturels
 
a. 3 Etats en pleine crise politique
 
- Division des chefs communistes à la mort de Lénine (1924)
- Incapacité des institutions libérales et de la classe politique à garantir l'ordre et la prospérité en Italie et en Allemagne
 
b. 3 pays en pleine crise économique et sociale
 
- Conséquences du krach de 1929 en Allemagne (inflation, chômage).
- Italie agitée par les grèves au début des années 20
- URSS minée par la guerre civile : famines, collectivisation forcées des terres, révoltes paysannes ( millions de victimes au début des années 20)
 
c. 3 Etats traumatisés par la première guerre mondiale
 
- la persistance d'une culture de guerre
- Italie affaiblie économiquement et lésée par les traités de paix
- Allemagne humiliée par le Traité de Versailles qui a perdu son empire et qui est coupée en 2
- Guerre civile en Russie (grèves, mutinerie) à partir de 1917 qui conduit à l’abandon de la guerre
 
II. Des divergences idéologiques majeures
 
1. Le fascisme : l’idéologie de l’Etat
 
a. L'exaltation de l'Etat
 
b. Un nationalisme et une volonté d'expansion, de domination basés sur des références historiques
 
2. Le nazisme : l’idéologie de la race
 
a. La prédominance de la race aryenne
 
b. Un nationalisme et une volonté d'expansion, de domination basés sur des références racistes
 
 
 
3. Le stalinisme : l’idéologie de la classe
 
a. Dictature de la classe ouvrière et l'objectif de la société sans classe.
 
b. Idéologie qui se veut universelle, égalitaire et émancipatrice
 
4. Quelques points communs idéologiques ?
 
a. Nazisme et fascisme : Le rejet de la lutte des classes et anti-communisme
 
b. Stalinisme, fascisme et nazisme : la négation de l’individu
 
Rejet de la démocratie
La négation de l'individu et la volonté de briser la société civile
 
 
III. Les totalitarismes se caractérisent surtout par leurs pratiques
 
1. Un Etat centralisé dominé par un chef charismatique
 
a. L’absence de pluralité politique ou la toute puissance d’un parti unique
 
b. Un chef charismatique
 
c.  La violence comme mode de gouvernement : l’élimination des ennemis du régime
 
 
 
2. Une économie encadrée
 
a. Italie et Allemagne : une intervention grandissante de l’Etat sans remettre en cause le principe de propriété privée
 
b. en URSS : Etatisation et planification
 
3.  Le projet de l'homme nouveau
 
a. le nivellement des consciences par la propagande
 
b. l’encadrement de la jeunesse
 
c. L’encadrement de l’ensemble de la société civile
 
4. Des résistances difficiles
 
a. Un soutien au régime par acceptation ou conformisme. Le plus souvent résignation et adhésion se côtoient. 
b. des résistances passives nombreuses
c. Des résistances actives rares et difficiles
 
Conclusion :
 
S’il est possible d’établir des similitudes dans l’avènement des régimes totalitaires c’est sur des bases idéologiques très différentes que ces Etats se sont installés. La grande similitude repose sur des pratiques identiques qui tendent au même but.
En effet, les méthodes des régimes totalitaires tendent au même objectif : donner à la masse de la population une volonté collective, absorber l’homme sous tous ses aspects dans le tout idéologique (national, racial ou social), faire que, non seulement ses idées politiques ou son rôle social, mais également sa vie professionnelle et familiale, ses croyances, ses valeurs, ses goûts esthétiques, soient mis au service de l’idéologie d’État. Le but, qui n’a été atteint nulle part mais vers lequel ces trois régimes ont tendu, a été d’abolir la «société civile» en l’absorbant dans cette entreprise collective.
La seconde guerre mondiale sera l’accomplissement des régimes. Mais dans le cas de l’Italie et de l’Allemagne celle-ci entraînera leur disparition. En URSS, le stalinisme sortira renforcé par cette épreuve.
Commenter cet article

antoine 29/05/2015 13:12

excellent mais par contre a la fin de la conclusion:"Mais dans le cas de l’Italie et de l’Allemagne celle-ci entraînera leur disparition"
il faudai plutôt parler du fascisme et du nazisme car l'Allemagne et l'Italie existent encore

sinon cgénial merci beaucoup

Louis BRUN 30/05/2015 08:28

Merci. Tout à fait d'accord ! Il faudra donc plutôt lire "cela entraînera la chute de l'Italie fasciste et de l'Allemagne nazie"

aber 07/01/2015 21:27

merci beaucoup tres utile

élève 1ere 02/04/2011 12:54


Bonjour,
Quelle est l’intérêt et les restriction apportés par les limites chronologiques?
Si elles avaient été des années 20 à 40, cela aurait-il changé quelque chose au plan?


Goure Rosette 22/05/2007 20:41

Merci d'avoir fait le lien entre mon blog et le vôtre.Mes deux enfants ont été élèves du lycée J Hollzer et en gardent un bon souvenir.Nous avons habité Saint-Victor sur loire et étions voisins (et amis) avec Maurice Bedoin , prof d'histoire-géo.J'aime tjrs le 42.Cordialement .RG

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !