Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !

10 Mar

A la rencontre d’Evelyn Askolovitch, rescapée des camps

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #première, #sortir de la classe

Grâce au soutien du  Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire et du Nouveau Théâtre  de Beaulieu, les élèves de 1ière 2 du lycée Jacob Holtzer rencontreront le 26 mars prochain Evelyn Askolovitch ; elle racontera son histoire d’enfant déportée juive.

Afin de préparer au mieux cette rencontre, découvrez, ci-dessous, les principales étapes de son parcours lors de cette sombre période.

Evelyn Askolovitch, le regard d'une enfant sur la déportation
Evelyn Askolovitch, le regard d'une enfant sur la déportation

Evelyn Askolovitch, le regard d'une enfant sur la déportation

Les parents d'Evelyn lors de leur mariage en Allemagne - 1936

Les parents d'Evelyn lors de leur mariage en Allemagne - 1936

Pendant l'occupation allemande, les enfants juifs hollandais ne pouvaient pas aller à l'école avec les autres  enfants ; sur cette photo,  Evelyn et les autres enfants juifs,  étaient donc scolarisés dans des classes spécifiques.

Pendant l'occupation allemande, les enfants juifs hollandais ne pouvaient pas aller à l'école avec les autres enfants ; sur cette photo, Evelyn et les autres enfants juifs, étaient donc scolarisés dans des classes spécifiques.

Date

Parcours Evelyn Askolovitch

(née Sulzbach)

Contexte historique

1933

Le père d’Evelyn, inquiet par la montée du nazisme décide de quitter l’Allemagne pour se réfugier au Pays-Bas.

 

Hitler arrive au pouvoir en Allemagne (janvier 1933) – début de la persécution des juifs d’Allemagne ; par la suite, les diverses mesures antisémites conduisent de nombreux juifs allemands à quitter leur pays pour les Pays-Bas, la Belgique, la France, les Etats-Unis…

 

 

 

1934

La mère d’Evelyn obtient son baccalauréat, mais victime de la politique antisémite nazie, elle ne peut poursuivre ses études. Elle quitte l’Allemagne pour aller enseigner en Angleterre

 

1936

Les parents d’Evelyn se marient

 

Juillet 1938

 

Echec de la conférence internationale d'Evian sur le sort des Juifs d’Allemagne

15 juillet 1938

Naissance d’Evelyn

 

9-10 novembre 1938

 

Nuit de Cristal en Allemagne : pogroms : près de 200 synagogues et lieux de cultes sont détruits, 7500 commerces ou entreprises juifs sont ravagés. Une centaine de Juifs sont assassinés et 30 000 sont déportés en camps de concentration.

Mai 1940

 

L’Allemagne envahit puis occupe les Pays-Bas ; la politique antisémite nazie s’applique désormais aux Pays Bas (mesures d’exclusion, recensement, humiliations en provocations…)

Janvier 1942

 

La conférence de Wannsee, dans la banlieue de Berlin, décide l’élimination de tous les Juifs d’Europe (solution finale). Les 140 000 Juifs des Pays-Bas sont donc concernés par cette décision.

12 au 26 mars 1943

Evelyn et sa famille sont dénoncées à la Gestapo par des voisins et sont internées au « Théâtre Hollandais » (Hollandse Schouwburg)

 

26 mars au 6 juin 1943

Evelyn et sa famille sont internés au camp de concentration de Vught (Sud des Pays Bas) ; elle est séparée de ses parents. Son père, par l’intermédiaire d’un ami, obtient un certificat qui va leur sauver la vie à plusieurs reprises (ce certificat lui accordait la nationalité du Honduras – le consul du Honduras vendait ses certificats stipulant que leurs détenteurs étaient de nationalité hondurienne – ces certificats étaient convoités car le Honduras était un pays neutre – ses ressortissants étaient donc protégés d’une mort certaine)

 

6 juin 1943 au 15 février 1944

Grâce à ce certificat, la famille est conduite dans le camp de transit de Westerbork (Est des Pays-Bas) d’où les trains partaient pour les centres de mise à mort (ou camps d’extermination de Sobibor ou d’Auschwitz).

 

15 février 1944 au 21 janvier 1945

Grâce au certificat de nationalité hondurienne, la famille échappe à Auschwitz et est envoyée dans le camp de concentration de Bergen-Belsen (Nord de l’Allemagne)

 

21 janvier 1945 au 30 janvier 1946

Grâce à l’intervention de la Croix Rouge, 270 déportés Juifs ayant une nationalité du Honduras ou du Paraguay  (donc Evelyn et sa famille) sont  échangés contre des prisonniers de guerre allemands  et dirigés au sud de l’Allemagne dans un camp de rapatriement, sous la protection des Anglais.

 

 7 et 8 mai 1945

 

Capitulation de l’Allemagne

30 janvier 1946

Retour au Pays Bas

 

 

La biographie d'Evelyn Askolovitch au format pdf

Prendre le M2 depuis la gare de Firminy et descendre au Palais de Justice - Puis se rendre à pied au Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire

Prendre le M2 depuis la gare de Firminy et descendre au Palais de Justice - Puis se rendre à pied au Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog pédagogique d'histoire-géographie et d'éducation morale et civique (E.M.C.) tire son nom d'un terme issu du parler gaga (le parler stéphanois) ; le cafuron (window in english !) est une lucarne ou un oeil de boeuf éclairant un réduit. Ce blog s'adresse tout autant aux élèves du lycée Jacob Holtzer (Firminy- Loire) qu'à un public plus large. Bonne visite !