Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 May

Réponse argumentée 2 sur les sans culottes

Publié par Louis BRUN  - Catégories :  #seconde

Nous sommes en train de réaliser le cours sur la Révolution et les expériences politiques en France jusqu'en  1851. Au cours de notre étude, je vous ai demandé de réaliser,  à l'issue d'une étude de documents,  une réponse argumentée sur les sans-culottes. Réalisées par groupe de 3-4 élèves, les réponses argumentées sont donc publiées aujourd'hui (sans aucun remaniement de ma part). Vous devez lire les réponses argumentées de vos camarades et porter des commentaires en ligne(les autres internautes peuvent aussi faire des commentaires sur ces travaux). Les remarques portent aussi bien sur le fond que sur la forme. Le bilan de ce travail se fera en classe.

 

Réponse argumentée du groupe 2

Les sans-culottes sont issus des masses populaires parisiennes, mais le terme de sans-culotte qualifie aussi les citadins des autres régions françaises et les paysans qui partagent l’idéal de la sans-culotterie parisienne… Mais ce mouvement révolutionnaire connu de nombreux affrontements avec les royalistes.
Tout commença Le 11 juillet 1792, l’Assemblée proclame "la Patrie en danger", les sans culottes se mobilisent et les bataillons de Volontaires partent vers les frontières afin de combattre les ennemis voisins (Autriche…). Mais le roi voyant que la capitale s’enflamme décide le 1er Aout de publier un texte dans l’espoir d’effrayer les révolutionnaires afin qu’ils arrêtent de combattre aux frontière mais ce texte aura l’effet inverse et révoltera les sans culottes parisiens. C’est d’ailleurs l’une des causes de l’attaque des Tuilerie le 10 Aout 1792 qui entraine la capture du roi. Louis XVI est ensuite exécuté le 21 Janvier 1793 et à partir de la de nombreuses décapitations eurent lieu toutes contres des aristocrates ou des royalistes.
Les sans-culotte est facilement reconnaissable grâce notamment à sa tenue : il porte un pantalon long, généralement en bure rayée, ce qui le différencie de l'aristocrate qui lui porte une culotte courte et des  bas de soie. Il est Coiffé du bonnet phrygien rouge (rappelant l'affranchissement des esclaves) avec la cocarde tricolore, il tient en main, dans les occasions importantes, la fameuse pique, emblème du militant. Mais en plus, de ses vêtements propres aux révolutionnaires les sans-culottes ont une vision politique et social bien spécifique qui veulent essayer d’appliquer a toute la France.
 
En effet, Les sans-culottes répandent de nombreux usages démocratiques comme le tutoiement ou le fiat d’appeler tous le monde "citoyens", Pour eux, la délation est un devoir, la Terreur qui sera appliquer en 1793 par Robespierre afin de soit disant avoir une égalité politique est considéré un moyen légitime de défense,
Cette période (1793 – 1794) sera une grande période de massacres avec notamment l’utilisation de la guillotine assez appréciée des sans culottes. Mais malgré ces tueries les sans culottes ont joué un rôle important durant la Révolution.
 
Dès 1789, ces révolutionnaires ont était les principaux acteurs de cette révolution en assurant la victoire du peuple sur la tyrannie et le royalisme : ce sont eux qui ont permis la prise de la Bastille, la chute des Tuileries, l'élimination des Girondins.
Petit à petit  ils s'imposent dans les sections de Paris. Ils se retrouvent au premier rang des assemblées, des comités de surveillance afin de pouvoir juger et critiquer les aristocrates. Mais,
 Malgré qu’ils jugent les riches et les bourgeois La sans-culotterie parisienne est composé de divers éléments de société de l’époque
, petits commerçants, employés, ouvriers, artisans qui combattent tous pour l’égalité de tous et la démocratie. Ils veulent d’ailleurs imposer leur idées la Convention, à laquelle ils envoient de nombreuses pétition et demandes diverse. Ils soutienne de nombreuses idées démocratiques et mettent en place des actions pour aider el peuple.
 
Ils affirment d'abord le caractère inaliénable de la souveraineté populaire. Ils s'insurgent également contre les riches, les inutiles et les fainéants : leur vœu n'est d'ailleurs pas la suppression des droits ou des biens, mais la limitation de la propriété et un partage équitable, par exemple au printemps de 1793, alors que sévit la disette, ils proposent des mesures radicales : taxation des prix, réglementation du commerce, lutte contre les accapareurs. Ils réclament en même temps le droit à la subsistance, à l'instruction.
 
Ont voit donc que les sans culottes ont vraiment joué un rôle important dans la Révolution Française é la lutte contre le royalisme mais le mouvement sera finalement balayé et de nombreux révolutionnaires seront exécuté a partir de 1795. Par la suite Napoléon 1er reprendra le pouvoir et remettra en place un régime monarchique en créant son empire.
Commenter cet article

elfie 06/05/2007 22:15

le "Tout commença " me pertube on dirai que l'on raconte une histoire et non pas l'Histoire...

marie-pierre 06/05/2007 21:20

malgré une absence d'introduction (pour changer) ceci reste un bon paragraphe auxquels ont peut reprocher un léger manque  d'organisation

clément be 06/05/2007 21:11

les idées principales sont traitées mais l introduction manque

perle et son groupe 06/05/2007 20:01

l'introduction est manquante mais de très bonnes idées ont été développées juste quelques petites fautes d'ortographe sont à signaler.

amandine 06/05/2007 15:20

je répéte l'avis de mes camarades  mais où est l'introduction ???
Malgré cela le paragraphe est bien ; attention aux fautes d'ortographes !!!

Archives

À propos

cafuron : mot issu du parler gaga signifiant "petite fenêtre", "oeil de boeuf éclairant un réduit" . Le cafuron est un blog d'histoire-géographie qui s'adresse au plus grand nombre ! Bonne visite !